Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 27 Mai 2018

Algérie: Bouteflika décore Cheikh Khaled Bentounès de la médaille Ahid de l'ordre du Mérite national

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a décoré Cheikh Khaled Bentounès, fondateur et président d'honneur de l'Association internationale soufie Alawiyya (AISA), de la médaille Ahid de l'ordre du Mérite national.
La médaille a été remise, au siège de l'Unesco à Paris, à ce guide spirituel de la confrérie soufie Alawyya, au cours de la célébration mercredi pour la première fois de la Journée internationale du vivre ensemble en paix (JIVEP), un évènement dont la consécration au niveau mondial est le fruit d'une initiative algérienne.
La médaille lui a été remise pour ses efforts et actions pour la paix dans le monde, par un représentant de la présidence de la République, en présence de la Directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, et de l'ambassadeur d'Algérie en France, représentant permanent de l'Algérie à l'Unesco, Abdelkader Mesdoua.
L'idée d'une journée pour le vivre ensemble a été formulée, rappelle-t-on, en 2014 lors d'un congrès à Oran, par l'Association internationale soufie Alawyya (AISA), une ONG affiliée à l'Association cheikh el-Alawi pour la culture et l'éducation soufie, basée à Mostaganem.
Présenté par l'Algérie, le projet a été adopté par consensus par les pays membres de l'Organisation des Nations unies (ONU) en décembre dernier (Résolution 72/130 de l'Assemblée générale).
Au cours de son intervention, M. Bentounès a tenu à remercier d'abord le président Bouteflika pour cette décoration et pour sa politique de réconciliation nationale et de paix, indiquant que la construction d'un monde du vivre ensemble en paix doit se faire "l'un avec l'autre" et non pas "l'un contre l'autre".
"La paix est un état d'être qui se vit. Il faut investir dans la paix, dans le vivre ensemble et dans la culture de la paix", a-t-il recommandé, appelant à reléguer les intérêts individuels et "égoïstes" au second plan au profit de l'intérêt général de l'humanité qui aspire à la paix.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

L’huile d’olive tunisienne remporte quatre médailles au concours international L’EVO-IOOC (Italie)

(Webmangercenter) - L’huile d’olive tunisienne vient de se distinguée, de nouveau, à l’échelle internationale, en remportant 4 médailles (1 en or et 3 en argent), et ce lors de la 3e édition de l’EVO-IOOC (Extra Virgin Olive – International Olive Oil Contest), organisée du 14 au 18 mai 2018 à Capaccio Paestum (une commune italienne de la province de Salerne en...

Le président de la BAD satisfait du niveau des relations avec l'Algérie

APS - Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, a exprimé sa "satisfaction sur la nature et le niveau appréciable" des relations avec l'Algérie où il compte effectuer une visite en automne prochain, a indiqué samedi un communiqué du ministère des Finances.

Algérie: un nouveau décret désigne les marchandises soumises au régime de restrictions à l'importation

Un décret exécutif portant désignation des marchandises soumises au régime de restrictions à l'importation est paru le 21 mai 2018 publié dans le journal officiel n 29.