Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   Karam Kara-Békir
  • mardi 19 août 2014 10:43

Menaces informatiques : L’Algérie et le Maroc sur la liste des pays les plus vulnérables

Kaspersky Lab souligne la corrélation entre le nombre d’utilisateurs du système d’exploitation Windows XP et celui des vulnérabilités

La faille de sécurité CVE-2010-2568 continue de se propager sur les ordinateurs des utilisateurs algériens et marocains. Selon le rapport  2014 «  Usages et vulnérabilités Windows » de la société spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information, Kaspersky Lab,  l’Algérie et le Maroc sont classés au top 10 des pays ou les malwares exploitant cette vulnérabilité sont détectés.

 

L’étude réalisée par Kaspersky Lab entre novembre 2013 et juin 2014 note que cette vulnérabilité qui affecte notamment le système d’exploitation Windows XP est encore répandue dans ces deux pays : 3,7 % des détections de CVE-2010-2568 sont enregistrées en Algérie et  2,21 % au Maroc. Le Vietnam est classé premier en termes de détections, soit 42,45% des malwares rencontrés durant les 8 mois d’études, suivi de l’Inde (11,7%), de l’ Indonésie (9,43%) et du Brésil (5,52%).

Kaspersky Lab souligne la corrélation entre le nombre d’utilisateurs du système d’exploitation Windows XP et celui des vulnérabilités: Plus de 64 % des détections enregistrés au cours des huit derniers mois ont  impliqués Windows XP et seulement 27,99% étaient sur Windows 7. Pourtant, dès l'automne 2010, Microsoft a publié une mise à jour de sécurité pour résoudre le problème. Malgré cela, les systèmes de détection de Kaspersky Lab continuent d'identifier des millions de malwares utilisant cette vulnérabilité, révélée en 2010 par la découverte du malware Stuxnet qui  avait été conçu spécialement pour saboter le processus d'enrichissement d'uranium des installations iraniennes.

Le grand nombre de détections provenant de Windows XP « suggère que la plupart de ces ordinateurs soit n'ont pas une solution de sécurité installée ou utilise une version vulnérable de Windows - ou les deux », explique le rapport. Très répandu en Algérie notamment au sein des administrations et des grandes entreprises,  le système d'exploitation Windows XP, sorti le 25 octobre 2001, ne bénéficie plus de support technique ni de mises à jour depuis le 8 avril dernier.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?