Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   APS
  • vendredi 9 février 2018 16:21

La Tunisie sera approvisionnée prochainement en gaz naturel algérien (Ouyahia)

Youcef Chahed a fait état d'une réflexion pour mettre sur pied des comités qui se réunissent dans les wilayas frontalières renfermant des potentialités dans divers domaines dont l'agriculture et le tourisme.

 

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a annoncé jeudi à Sakiet Sidi Youcef (Tunisie) qu'il sera procédé prochainement à l'approvisionnement de la Tunisie en gaz naturel algérien.

"Le gaz algérien pourrait alimenter quatre région frontalières tunisiennes y compris Sakiet Sidi Youcef et cela pourrait avoir lieu vers fin 2018", a précisé M.Ouyahia dans une conférence de presse animée après qu'il ait présidé  avec son homologue tunisien, Youcef Chahed les cérémonies commémoratives du 60éme anniversaire du bombardement par l'armée coloniale de Sakiet Sidi Youcef.

Après avoir évoqué les échanges commerciaux entre les deux pays atteignant annuellement les milliards de dollars, il a considéré qu'il fallait davantage de temps pour que les chantiers de coopération dans tous les domaines deviennent "à la hauteur des aspirations des deux peuples".

De son côté, le Premier ministre tunisien a relevé que les évènements de Sakiet Sidi Youcef avaient uni les deux peuples et cette occasion a été saisie aujourd'hui pour discuter de "questions importantes dont la coopération économique entre les deux pays" qui, a-t-il soutenu, "n'a pas encore atteint le niveau de la coopération politique entre les deux pays".

Insistant sur l'importance de développer les zones frontalières entre les deux pays, Youcef Chahed a fait état d'une réflexion pour mettre sur pied des comités qui se réunissent dans les wilayas frontalières renfermant des potentialités dans divers domaines dont l'agriculture et le tourisme.

Le Premier ministre tunisien a indiqué que les discussions  d'aujourd'hui en présence du ministre tunisien de la Défense et des ministres de l'Intérieur algérien et tunisien ont également porté sur les échanges de coordination sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme qui, a-t-il relevé, représente un défi commun aux deux pays. Il a également considéré qu'il fallait "promouvoir les relations entre les deux pays et penser à créer des zones de libre échange".

 

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.