Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Avril 2018

  •   Algérie Presse Service
  • samedi 16 décembre 2017 17:42

Algérie : Ouyahia inaugure le complexe gazier Reggane Nord

Le complexe produira plus de huit (8) millions m3/jour de gaz et 148 barils/jour de condensat, sachant que la période du plateau de production est de douze (12) années, avec une moyenne de production de 2,7 milliards de m3/an.

 

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a inauguré samedi à Adrar le nouveau complexe gazier Reggane Nord, un des premiers projets gaziers développés dans le sud-ouest du pays. Les travaux de ce projet énergétique, détenu par le groupement Reggane Nord (RGN) qui est une association entre le groupe Sonatrach et des partenaires Repsol (Espagne), RWE-DEA (Allemagne) et Edison (Italie), avaient été lancés en 2012 et ont été confiés à la compagnie Petrofac.

Le contrat signé avec Petrofac comporte la réalisation d’un centre de traitement de gaz, un réseau de collecte de gaz et une ligne d’expédition de gaz vers Hassi-R’mel sur 74 km. Le Groupement RGN est une association de type partage de production détenue par Sonatrach à hauteur de 40%, Repsol à 29,25%, Edison à 11,25% et RDE à 9,5%.

Le complexe produira plus de huit (8) millions m3/jour de gaz et 148 barils/jour de condensat, sachant que la période du plateau de production est de douze (12) années, avec une moyenne de production de 2,7 milliards de m3/an. Reggane Nord, dont le montant d’investissement et de développement s'est établi à 2,86 milliards de dollars, assure sa production à travers l’exploitation de dix (10) puits gaziers sur les 104 que compte le champ gazier de Reggane.

Les réserves du champ gazier de Reggane, englobant les gisements de Reggane Nord, Kahlouche, Kahlouche Sud, Sali, Tiouliline et Azrafil Sud-est, sont estimées à près de 88,6 milliards m3 dont 55 milliards m3 récupérables, selon la fiche technique du projet. Ce projet d’envergure aura un impact direct indéniable sur la dynamique de développement de la région et contribuera à l’absorption du chômage à travers les centaines d’emplois qu’il générera dans différents corps de métiers et dans les prestations de logistique nécessaires à ce type d’ouvrages énergétiques, explique-t-on.

Reggane Nord est l`un des premiers projets développés dans le sud-ouest de l`Algérie, une région qui contient d`importantes réserves gazières mais peu explorée jusqu`ici, alors que les grands gisements connus et exploités sont ceux situés dans le sud-est du pays.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Natixis Algérie lance la première banque mobile du pays

  « BANXY utilise une technologie de pointe de vidéo-identification et des algorithmes de calcul pour garantir la sécurité de ses clients ainsi que de leurs données ».

Tunisie : Le système d’achats publics en ligne "TUNPES" sera obligatoire à partir de septembre 2018

  Environ 274 acheteurs publics ont déjà adhéré à la plateforme “TUNEPS” ainsi que plus de 1.800 approvisionneurs.

Algérie : "Nous exporterons du marbre et du granit dès fin 2018" (Omar Hasnaoui)

    Fort des  12 entreprises spécialisées dont se compose son pôle Construction, le GSH offre aux opérateurs du secteur, algériens et étrangers, une solution globale couvrant tous les métiers liés au bâtiment.