Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 16 Août 2017

  •   Reuters
  • vendredi 11 août 2017 07:37

L'Opep relève sa prévision de la demande mondiale en 2018

L'Opep prévoit une hausse de la demande pour son pétrole en 2018, en raison d'une augmentation de la consommation mondiale et d'une baisse de l'offre de ses concurrents, mais la hausse de sa propre production suggère que le marché restera excédentaire en dépit des efforts pour le stabiliser.

 

 

Dans son rapport mensuel publié jeudi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole estime que la demande mondiale pour son pétrole atteindra 32,42 millions de barils par jour (bpj) l'an prochain, soit 220.000 de plus que lors de sa dernière prévision.

 L'Opep se montre optimiste pour la croissance économique en 2018 et note que les stocks de pétrole ont reculé en juin dans les économies développées, signe selon elle que l'accord de réduction de la production commence à porter ses fruits."Avec le rythme de croissance actuel et un second semestre 2017 qui s'annonce tout aussi dynamique, il y a encore une marge de progression", estime l'Opep.

 

Les pompages ont dépassé la prévision

 

Mais le cartel a également indiqué que ses pompages en juillet avaient dépassé sa prévision de la demande, en raison de la production de la Libye et du Nigeria, deux pays membres exemptés de l'accord entré en vigueur le 1er janvier.

 La production de l'Opep a augmenté de 173.000 bpj en juillet, à 32,87 millions de bpj, précise le rapport qui souligne la contribution de la Libye et du Nigeria mais aussi de l'Arabie saoudite. L'Opep a ainsi respecté à 86% son accord de réduction de la production, à comparer à un taux de conformité de 96% en juin, selon les calculs de Reuters.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

La mission d’Ouyahia est de "redorer le blason d’un exécutif incohérent" - Belkacem Boukhrouf (Economiste)

   Selon l’économiste Belkacem  Boukhrouf,  Ahmed Ouyahia a pour mission de "redorer le blason d'un Exécutif incohérent, inopérant et sans cap", prendre les décisions impopulaires au plan social et préparer les présidentielles de 2019.