Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

  •   TAP
  • mardi 15 mai 2018 14:15

La Tunisie a enregistré un taux de croissance de 2,5%, au premier trimestre 2018

 

Le secteur des mines a accusé une importante régression de 37,9% alors qu'il avait progressé de 21,3% au cours du premier trimestre 2017.

 

La Tunisie a enregistré un taux de croissance du PIB, de 2,5%, au premier trimestre 2018, par rapport au même trimestre de 2017 et de 1,0% par rapport au dernier trimestre de l’année 2017, a annoncé l'INS, mardi.

La valeur ajoutée du secteur de l'Agriculture et de la pèche a enregistré une évolution importante de 11,9% de janvier à mars 2018, suite à une évolution sensible de la production des olives qui a plus que doublé par rapport à la compagne précédente, selon les données du ministère de l'Agriculture.

Evolution de la VA des industries manufacturières de 2,4%

La valeur ajoutée des industries manufacturières a augmenté de 2,4% au cours du premier trimestre 2018 par rapport au même trimestre de 2017 et de 2,9% par rapport au dernier trimestre.

Cette embellie résulte d'une progression perceptible des industries agroalimentaires (+16,7%), suite à la hausse importante de la production de l'huile d'olive et aussi à celle des industries mécaniques et électriques (+5,3%) et le secteur du textile habillement et chaussures (+0,2%), boostées par l'amélioration de la demande extérieure dans une conjoncture caractérisée par l'amélioration des indicateurs économiques dans la zone Euro.

A contrario, la valeur ajoutée dans le secteur des industries chimiques a accusé une baisse importante de 23,9%, due à la régression de la production des dérivés du phosphate. En chute également, l'industrie des matériaux de construction, céramique et verre (-5,3%), suite à la réduction de la demande intérieure sur ces produits à l'instar du ciment, dont les ventes ont reculé de 6% sur le marché local.

Repli des industries non manufacturières (-5,3%)

La VA des industries non manufacturières a régressé de 5,3% au cours du premier trimestre 2018 par rapport à la même période de l'année écoulée, en raison de la baisse continue de la production du secteur d'extraction du pétrole et du gaz naturel (-2,4%), à cause du recul de la production journalière du pétrole brut à 40 000 barils alors que la moyenne était estimé à 45000 barils par jour au cours de la même période de l'année dernière et de plus de 70 000 barils par jour en 2010.

Le secteur des mines a également accusé une importante régression de 37,9% alors qu'il avait progressé de 21,3% au cours du premier trimestre 2017. En recul, la VA du secteur du bâtiment s'est repliée de 4,7%.

Croissance des services marchands

Le secteur des services marchands, qui représente 45% de l'économie nationale a enregistré durant le premier trimestre 2018, une croissance de 3,3%, suite, notamment, à l'augmentation de la valeur ajoutée du secteur des services hôteliers, des restaurants et des cafés de 9,2%, des services financiers de 6,4%, des services de transport de 3%.

Pour ce qui est des services non marchands (présentés essentiellement par l'administration), l'augmentation a été légère de 0,2%.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?