Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 25 Mai 2018

  •   Tunis Afrique Presse
  • samedi 10 février 2018 15:46

L'UGTT appelle le gouvernement à créer une commission indépendante pour évaluer le contrôle bancaire

 

L'UGTT appelle le gouvernement à créer une commission nationale indépendante pour évaluer le contrôle bancaire et les travaux de la Commission Tunisienne des Analyses Financières.

 

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a appelé le gouvernement, dans un communiqué publié, vendredi, à créer une commission nationale indépendante pour évaluer le contrôle bancaire et les travaux de la Commission Tunisienne des Analyses Financières (CTAF) et fournir les mesures à même de réhabiliter le rôle d'inspection de la banque centrale de Tunisie (BCT) en matière de circulation des capitaux à l'échelle nationale et internationale, de renforcer son autonomie, de réformer les systèmes de contrôle informatique, d'évaluer les risques, de développer le rendement de ses structures, de moderniser et de numériser son administration tout en confiant les postes de responsabilité aux fonctionnaires compétents et expérimentés.

Cet appel intervient suite à la décision du parlement européen d'inscrire la Tunisie sur la liste des pays exposés au blanchiment d'argent et au financement du terrorisme, une décision que le bureau exécutif de la centrale syndicale a qualifiée d'"injuste" qui pourrait constituer un coup dur pour l'économie du pays et avoir de graves répercussions qui ne feront qu'accentuer la crise économique qui secoue le pays depuis quelques temps face à l'atermoiement du gouvernement et l'absence d'une vision claire et d'une volonté politique explicite en faveur de véritables réformes économiques et politiques.

Accélérer la promulgation d'une loi relative à la déclaration des biens

L'UGTT appelle, en outre, à accélérer la promulgation d'une loi relative à la déclaration des biens et des bénéfices dans les secteurs public et privé et dans la fonction publique et à la lutte contre l'enrichissement illicite. L'organisation syndicale a, également, appelé à réviser l’exonération fiscale et à promulguer des textes interdisant les opérations financières supérieures à cinq mille dinars et instaurant l'obligation de recourir à la tarification électronique.

La décision du parlement européen, poursuit le communiqué, est venue démontrer l'absence de coordination entre les différentes structures de l'Etat et la fragilité des systèmes de politique fiscale et bancaire en Tunisie ainsi qu'une réalité économique prédominée par la contrebande et la prolifération de l'économie informelle.

Le Bureau exécutif de l'UGTT a appelé la société civile à se mobiliser auprès des forces civiles en Europe pour lever la pression sur la Tunisie et éviter les répercussions négatives de cette classification, notamment sur l'expérience démocratique.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Téhéran veut vendre du pétrole contre son maintien dans l’accord sur le nucléaire

  Le guide iranien  veut aussi que les pays européens signataires de l’accord maintiennent leurs échanges commerciaux avec la République islamique.

Algérie: Les importations de carburant ont baissé de 73% au premier trimestre 2018 (Sonatrach)

  M. Karoubi a indiqué que les exportations de Sonatrach ont augmenté de 17% en valeur, au premier trimestre 2018.

Algérie : Le gouvernement dénonce des fuites liées au projet de LFC 2018 et s’explique

  Pour l’exécutif, les critiques dénonçant une atteinte au pouvoir d'achat des citoyens sont infondées.