Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

  •   Zoubir Tahri
  • dimanche 10 juin 2018 18:46

Volkswagen ne quittera pas l’Algérie, assure le groupe Sovac


« Volkswagen s’est engagé à faire aboutir ses projets en Algérie et est convaincu du  potentiel du marché », assure Sovac. 

 

L’information publiée sur des sites électroniques concernant «  un retrait présumé » du Groupe Volkswagen de ses projets en Algérie, vient d’être démentie par son partenaire algérien Sovac. Suite à l’annonce de ce présumé départ du géant automobile mondial de notre pays et de l’avortement de son projet d’assemblage sur le site de Sidi Khattab, à Relizane, Sovac, partenaire de VW en Algérie réagit et apporte un démenti formel à ce propos.   
« C’est avec beaucoup d’étonnement que nous avons suivi  l’information déroulée sur certains  sites électroniques ces dernières 48H annonçant l’éventuel retrait du Groupe Volkswagen d’Algérie, suites aux dernières dispositions du projet de loi de finances complémentaires LFC  2018 et portant sur la fin de l’exonération de la TVA accordée aux usines de montage  automobile dans le cadre du dispositif régi par les décisions du Conseil National de  l’Investissement CNI », indique Sovac. 

« Sovac Algérie, en sa qualité de partenaire et de représentant officiel du Groupe Volkswagen  en Algérie tient à rassurer qu’aucune décision de retrait du marché n’émane du Groupe Volkswagen et ce dernier est engagé à faire aboutir ses projets en Algérie et convaincu du  potentiel du marché », souligne la même source. 

« Nous profitons de cette occasion pour remercier notre partenaire pour son accompagnement  quotidien dans la gestion de Sovac Production et les projets futurs. Ainsi que la confiance  renouvelée aux centaines d’employés de l’usine de Relizane qui veillent au respect et à  l’application des standards du constructeur», poursuit Sovac dans son communiqué.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Il faut revoir le système algérien de sécurité sociale"-CEE-(Audio)

  Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.

Les huit tares de l’économie algérienne sous l’œil d'un expert

  Selon Souhil Meddah, expert en économie, les différents gouvernements qui se sont succédé depuis l’arrivée de Bouteflika au pouvoir, au mieux,  n’ont pas eu de politique économique et, au pire, ont fait de l’anti-économie.

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.