Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent
  • dimanche 15 avril 2018 14:20

Montage automobile : L’Algérie a importé pour 450 millions USD de CKD/SKD en 2 mois

La facture d'importation des collections CKD/SKD destinées à l'industrie de montage des véhicules (toutes catégories) a connu une nette augmentation sur les deux premiers mois de 2018 par rapport à la même période 2017, a appris dimanche l'APS auprès des Douanes algériennes.

 

Les importations des CKD/SKD, destinées à l'industrie de montage des véhicules de Tourisme et ceux de Transport de Personnes et de Marchandises, se sont chiffrées à 449,1 millions de dollars entre début janvier et fin février 2018, contre 219,5 millions de dollars sur la même période de 2017, en hausse de près de 230 millions de dollars (+104%).

Quant à la facture d'importation des véhicules finis (Véhicules de Tourisme et ceux de Transport de Personnes et de Marchandises), elle est passée à 20,5 millions de dollars sur les deux premiers mois 2018 contre 136,8 millions de dollars à la même période 2017. Le nombre global des véhicules finis importés (toutes catégories) a été de 536 unités en janvier-février 2018 contre 10.327 unités sur la même période de 2017.

Ainsi, la facture globale d'importation des collections CKD/SKD et des Véhicules finis (toutes catégories) a augmenté à 469,6 millions de dollars sur les deux premiers mois de 2018 contre 356,3 millions de dollars sur la même période 2017, avec une prédominance des CKD/SKD (95% de la facture globale).

Véhicules de Tourisme: les CKD/SKD importés pour près de 400 millions USD

Concernant la facture d'importation des collections CKD/SKD servant au montage des Véhicules de Tourisme, elle a bondi à 398,29 millions de dollars sur les deux premiers mois de 2018, contre 187,63 millions de dollars à la même période de 2017, en hausse de 210,66 millions de dollars (+112%).

Quant aux Véhicules de Tourisme finis importés, la facture a été de 4,85 millions de dollars contre 42,6 millions de dollars. Le nombre des Véhicules de Tourisme finis importés a été de 102 voitures en janvier-février 2018 contre 3.596 voitures sur la même période de 2017.

A noter que ces Véhicules de Tourisme importés représentent le reliquat de ceux qui avaient été commandés dans le cadre des licences 2016, sachant qu'aucune licence d'importation n'a été octroyée en 2017 et 2018.

Ainsi, la facture d'importation globale des Véhicules de Tourisme finis et des collections CKD destinées à l'industrie de montage de ce type de véhicules a grimpé à 403,14 millions de dollars sur les deux premiers mois de 2018, contre 230,2 millions de dollars à la même période de 2017, en hausse de près de 173 millions de dollars (+75%), détaille la même source.

Véhicules de transport: hausse des importations des CKD

Pour la facture d'importation des collections CKD des Véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises, elle a augmenté à 50,81 millions de dollars sur les deux premiers mois de 2018 contre 31,86 millions de dollars à la même période de 2017, en hausse de près de 19 millions de dollars (+60%).

Quant aux Véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises finis importés, leur facture d'importation a été de 15,65 millions de dollars contre 94,22 millions de dollars. Le nombre des Véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises finis importés a été de 434 unités en janvier-février 2018 contre 6.731 unités sur la même période de 2017.

Ainsi, la facture d'importation globale des Véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises finis et des collections CKD de cette catégorie de véhicules, s'est chiffrée à 66,46 millions de dollars contre 126,08 millions de dollars.

Par ailleurs, les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles (pièces détachées pour les automobiles finies...) ont diminué à 52,46 millions de dollars contre 61,28 millions de dollars (-14,4%).

Pour rappel, en 2017, la facture d'importation des véhicules finis (toutes catégories) et des collections CKD/SKD destinées à l'industrie de montage des véhicules avait augmenté à 2,13 milliards de dollars contre 2,12 milliards de dollars en 2016.

Ayant représenté 84% de cette facture, les importations des CKD/SKD avaient grimpé à plus de 1,8 milliard de dollars en 2017 contre 897,35 millions de dollars en 2016 (+101%).


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Voilà où mène l'impéritie de tous ceux qui se sont proposés d'élaborer et de mettre en oeuvre une politique industrielle susceptible de nous projeter dans le 21ème siècle! L'Algérie disposait pourtant d'une base industrielle solide dans la filière mécanique: un complexe-intégré de tracteurs à Oued-Homimine, un complexe de matériel de TP à Aïn-Smara, un complexe véhicules industriels à Rouiba, un complexe de machinisme agricole à Bel-Abbès. Que sont-ils devenus? Qu'a-t-on fait du projet Véhicules Particuliers (FATIA) deTiaret? Les aurait-on, au nom du réalisme/libéralisme économique prôné par le FMI, passés à la moulinette pour ouvrir toutes grandes les portes à une faune d'importateurs, plus adeptes du CKD ou SKD que d'investissements directs pour intégrer la filière? Tous ces complexes qu'on a euthanasiés, auraient pu constituer le noyau dur d'un dense réseau de sous-traitants pour assurer un taux d'intégration appréciable. Les bien-pensants réformateurs de Hamrouche et les Uber de l'économie auxquels Bouteflika a fait appel, ont contribué à la désindustrialisation du pays. Lorsqu'on n'a ni plan, ni cap, ni stratégie, ni boussole, on est condamné à errer à l'aveuglette. Voilà ce qu'il en coûte au pays de confier son destin, son avenir à des incompétents!

    Rapporter Felfel Har lundi 16 avril 2018 14:02
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).