Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent
  • samedi 14 avril 2018 14:48

Le montant des investissements enregistrés en 2017 a atteint 3300 milliards DA, selon Ouyahia

Ce montant correspond aux investissements financés par le budget public ou par des crédits bancaires.

 

Le montant total des investissements enregistrés en 2017 a atteint 3300 milliards DA, soit l’équivalent de 30 milliards USD au taux de change moyen de l’année écoulée, a indiqué ce samedi à Alger, le Premier ministre Ahmed Ouyahia lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan du gouvernement.

Selon le document du Premier ministère, ce montant correspond aux investissements financés par le budget public ou par des crédits bancaires. A ce montant s’ajoutent tous les investissements autofinancés dans divers secteurs qui peuvent être estimés à « au moins la moitié du montant indiqué ». Les dépenses d’équipements en 2017 ont totalisé 2291 milliards DA, alors que les banques ont financé 1835 projets pour un montant total de 943,8 milliards DA, ajoute le document.

Le Premier ministre, cité par l’APS, a affirmé que les résultats réalisés par l'Algérie en 2017 étaient "corrects", malgré une crise économique sévère due à une chute drastique  des cours du pétrole. 

Ahmed ouyahia a également annoncé la de pas moins de 563.000 postes d'emplois durant l'année 2017. Parmi ces 563.000 postes d'emplois, 92.300 ont été créés par la Fonction publique, 366.000 par les agences d'emplois, 18.000 par l'investissement de micros entreprises, au côté de 87.000 emplois d'attente par contrats d'insertion et de travail aidé.

Dans le même cadre, le Premier ministre a précisé que 409.000 personnes ont bénéficié des programmes d'insertion, dont 310.000 dans le cadre du dispositif d'activité à l'insertion (DAIS), 36.000 dans le cadre du programme d'insertion sociale des jeunes diplômés, et 63.000 dans le cadre du programme d'aide à l'activité à domicile (ANGEM).


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).