Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   Karim Sabeur
  • vendredi 12 janvier 2018 09:08

Algérie : Sonatrach sollicite le FCE sur les questions des énergies renouvelables

 De nombreux changements ont bouleversé le marché des hydrocarbures et « nous devons en tenir compte, constate le FCE.

 

Sonatrach et le Forum des chefs d’entreprise (FCE) organiseront une conférence-exposition à partir du 17 janvier à Alger sur le thème « Réussir la stratégie nationale de transition énergétique à l’horizon 2030 ». Les deux organisateurs visent, à travers cet évènement des objectifs spécifiques dont la présentation de la chaîne de valeur du secteur des énergies renouvelables et plus spécifiquement le solaire photovoltaïque ou encore l’exposition des opportunités d’investissement et de croissance liées au programme des énergies renouvelables. La stratégie de partenariat avec les étrangers est aussi en ligne de mire.

 «Le programme national des énergies nouvelles et renouvelables et d’efficacité énergétique sera lancé dans toutes ses composantes pour contribuer d’une part à accroître la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie et d’autre part à l’industrialisation du pays à travers le développement des capacités technologiques et la fabrication des équipements requis par ce programme», indique le FCE. La note conceptuelle liée à l’évènement souligne que la transition énergétique est une étape cruciale de la transformation de l’économie algérienne. Cette dernière a toujours eu pour socle le secteur de l’énergie « et l’Algérie restera certes pendant encore plusieurs décennies un acteur majeur sur le marché des hydrocarbures mais les différents chocs pétroliers ont démontré que ce modèle économique n’est pas viable à long terme et que nous devons dès maintenant réfléchir à l’après-pétrole », estime le FCE.

Ce dernier est donc sollicité par Sonatrach pour mener cette réflexion avec le patronat incité à investir dans le secteur.

Car de nombreux changements ont bouleversé le marché des hydrocarbures et « nous devons en tenir compte. La baisse substantielle et vraisemblablement structurelle du prix du baril de pétrole annonce la fin de l’ère du pétrole cher », est-il encore indiqué.

« Le FCE et Sonatrach ne peuvent plus ignorer la baisse drastique des exportations d’hydrocarbures et des recettes fiscales pétrolières et l’augmentation de la consommation interne à laquelle il faudra faire face progressivement et qu’il faudra rationnaliser », selon le FCE.

 


Évaluer cet élément
(5 Votes)

Laissez un commentaire



3 Commentaires

  • l'apres pétrole est déjà à nos porte et il se trouve encore des "responsables" de Sonatrach qui disent nous devont réfléchir à l'après pétrole!! réfléchir c'est tout rien que ça! le monde est déjà dans l'après pétrole mais avec des responsables de cette trempe je perd vraiment espoir merci.

    Rapporter ali dimanche 14 janvier 2018 01:53
  • Peut on , en tant que particulier, comme en Tunisie ou au Maroc (ou dans la plupart des pays) installer des panneaux photos voltaiques chez soi? Est-ce que les textes de lois obligent Sonelgaz à reprendre les excès de production d'electricité (crédit sur la facture)?
    LA REPONSE (entendue à la radio) EST NON. LA MESSE EST DITE. On passera directement du 220 V à la bougie dans moins de ans car il n'y aura pas assez de gaz à brûler dans le notre parc electrique (basé à 99% sur le gaz naturel). On n'aura même pas droit au quinquet du 19 e Siecle faute de pétrole lampant....

    Rapporter Quinquet samedi 13 janvier 2018 11:38
  • Ou en est le projet des 4000 MW en PV? Confié au ministre de l'environnement, il semble dormir et pour longtemps. Un séminaire inutile , perte de temps et d'argent! allez travailler bande de bons à rien,,,,SONATRACH SONELGAZ ET FCE

    Rapporter reda vendredi 12 janvier 2018 20:02
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.

La réussite de l’industrie automobile en Algérie, selon Luca De Meo, Président de SEAT (vidéo)

« La réussite de l’industrie automobile en Algérie nécessite des conditions et du temps », selon Luca De Meo, Président du groupe SEAT.