Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   De notre envoyé spécial à Oran, Ahmed Gasmia
  • samedi 16 décembre 2017 13:36

Fibre optique: ZTE signe un accord pour assurer des formations au profit d’entreprises algériennes

 

L’événement « Oran Silicon valley algérienne », organisé par le bureau d’Oran du FCE accueille des dizaines de jeunes entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies.

 

Jil FCE a signé, ce samedi à Oran, une convention avec l’équipementier chinois ZTE portant sur la formation des personnels d’entreprises algériennes sur les technologies de la fibre optique.

L’accord signé, en marge des travaux de la deuxième édition de l’événement « Oran Silicon valley algérienne » devrait assurer un « réel transfert de technologies vers l’Algérie », a expliqué Mohamed Skander, président de Jil FCE, branche du Forum des chefs d’entreprise (FCE) dédiée aux jeunes entrepreneurs.  

M. Skander a signalé, à ce propos, que le groupe ZTE prend en charge un projet d’installation de liaison de fibre optique  en Algérie ajoutant qu’il s’agissait d’une opportunité pour opérer un transfert de technologie au profit des entreprises algériennes.  Le président de Jil FCE n’a pas donné davantage de précisions au sujet des cycles de formation que devrait assurer l’équipementier chinois au profit des entreprises algériennes.

La signature de cet accord a été suivie par des débats autour des actions à entreprendre en priorité pour développer les nouvelles technologies en Algérie, de manière générale, mais aussi en ce qui concerne l’objectif  de faire d’Oran un pôle technologique national, à l’image de Silicon Valley américaine.

Les intervenants se sont attardés sur la nécessité de faciliter le financement des startups, mais également sur l’importance de la mise en place d’un environnement facilitant la création d’entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. 

L’événement « Oran Silicon valley algérienne », organisé par le bureau d’Oran du FCE accueille des dizaines de jeunes entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies. A côté des conférences liées à la situation de l’innovation en Algérie, l’événement se présente également comme un espace de rencontre entre les jeunes créateurs d’entreprises et des représentants d’institutions publiques. 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.