Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 14 Décembre 2017

  •   Karim Sabeur
  • mercredi 6 décembre 2017 08:12

"Axa poursuivra sa croissance en Algérie sur des bases durables" (Pierre Vasserot)

 

Le groupe spécialisé dans les assurances AXA ne quittera pas l’Algérie. C’est ce que nous dit le directeur général de la filiale algérienne du groupe, Pierre Vasserot.

Maghreb Emergent : Après plusieurs années de présence en Algérie, avez-vous atteint un volume d'affaires permettant de dégager un bilan positif?

Pierre Vasserot : AXA a débuté ses activités en 2012, et l’année 2017 est donc sa 6ème année de présence sur le marché algérien. Ses deux filiales d’assurance de personnes et de dommage affichaient à fin 2016 un chiffre d’affaire total de 4,1 milliards de DA, en progression de 9% par rapport à 2015, 20% sur l’activité d’assurance de personnes et 3% sur l’assurance dommage, dans un marché en progression de 2%. A fin 2016, AXA Algérie a également annoncé un résultat bénéficiaire de 18 millions de DA après une perte de 365 millions de DA en 2015, atteignant de ce fait l’équilibre financier.

Mais au-delà des chiffres, la réussite d’AXA Algérie c’est aussi un réseau de plus de 70 agences réparties sur le territoire national, 500 collaborateurs, une expertise reconnue et un service client qui est au cœur de la stratégie de développement de la société.

Tous ces éléments réunis participent à ce qui est présenté par beaucoup comme une vraie « success story » et à un bilan très positif de la présence d’AXA en Algérie.  

Pouvez-vous nous indiquer les principaux agrégats de la compagnie pour 2O17 et les perspectives de l'année prochaine?

L’année 2017 est une année clé pour AXA, qui a débuté en fanfare par l’arrivée d’un nouveau client de marque: Sonatrach.  Dans un marché qui était en recul de près de 3% sur le premier semestre 2017, le chiffre d’affaire d’AXA devrait s’inscrire en progression de plus de 20% globalement sur l’année 2017, en progression à la fois sur l’assurance de personnes et sur le dommage. Cette dynamique commerciale s’accompagnera également d’un focus d’AXA sur la rentabilité de ses contrats et sur la consolidation de son réseau, facteurs clés qui permettront à la société de poursuivre sa croissance ambitieuse sur des bases rentables et durables et de passer du statut de « start-up » à celui d’une entreprise incontournable sur le marché algérien.

 Quel est l'état de votre activité dans le domaine des assurances de personnes et dommages?

Sur l’assurance Dommages, nous avons poursuivi le développement de notre offre Auto, avec le lancement de la « CLASSIC + » (une dommage collision en valeur vénale), en lançant dans le même temps une plateforme sinistre pour améliorer la qualité de service vis-à-vis de nos clients. Nos partenariats avec les constructeurs automobiles nous permettront de consolider et d’accroitre notre part de marché sur 2018. Sur l’activité Entreprise, nous avons également poursuivi notre croissance grâce à un taux de renouvellement élevé et à de nouveaux clients qui nous ont choisi.

En assurance de personnes, nous sommes un leader du marché, et nous avons poursuivi nos investissements en matière de service client sur la Santé Collective. Sur les particuliers, nos partenariats bancaires (assurance emprunteur, prévoyance individuelle) ont connu une augmentation importante de leur activité et ils s’inscrivent comme un axe de développement majeur pour le futur. 

Le Groupe AXA veut se redéployer sur les marchés porteurs, est-ce que la société compte quitter l'Algérie ou bien y poursuivra-t-elle sa présence? 

AXA a annoncé le 13 novembre une importante simplification de son modèle opérationnel. Il a été conçu pour simplifier l'interaction du Groupe avec les entités, leur permettant de se transformer et d'opérer au plus près de leurs clients. Pour atteindre ces objectifs, AXA a pris en compte la diversité des différents marchés qui le composent et interviendra désormais sur 5 zones géographiques : France, Europe, Etats-Unis, Asie et International.

Le marché international regroupe 30 entités plus petites et en développement (en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique, en Amérique et en Asie) qui ont besoin d'une approche différente de celle des grands marchés matures pour leur donner les capacités de se développer.

Par conséquent, une équipe de management dédiée a été nommée pour piloter la performance et la création de valeur, réduire les risques et renforcer les capacités et les talents. L'objectif de cette équipe est d'identifier pour chaque entité les leviers de croissance les plus pertinents compte tenu de leur marché local tout en optimisant la création de valeur pour le Groupe.

Le Groupe AXA s'engage à laisser AXA Assurance Algérie développer son activité à son plein potentiel, en gardant à cœur l'intérêt de ses clients et avec le soutien de ses distributeurs et partenaires.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • cette compagnie d'assurance de renommée mondiale doit à mon avis revoir sa stratégie en management , d'ailleurs vous n'avez qu'à consulter son site Web aucun n° de téléphone ne fonctionne pas pour prendre les requêtes des assurés . La rubrique des requêtes ne fonctionne pas , car j'ai fait plusieurs réclamation en vain ...Personnellement, je suis assuré tout risque auprès cette compagnie d'assurance après un accident ou mon véhicule de type Renault Dacia m'a été séquestré pendant 7 mois pour être réparé chez son partenaire agence Renault. les dommages nécessitaient au max 20 jours de réparation .Leurs Ingénieurs ne donnaient aucun respect au client encore moins au coût exorbitant de réparation estimé à 52 % du coût d'acquisition du véhicule. Je n'étais pas indemnisé pour l'immobilisation de mon véhicule qui a duré 7 mois .Je dirais que cette compagnie doit revoir sa stratégie en matière de management et même je me permet ce jugement de valeurs de sa gestion des ressources humaines, car la supposée de prendre les communications téléphoniques sur le Mon était absente durant tout le mois du Ramadhan . Je suis prêt à affronter les responsables de axa uniquement devant leur DG
    A.Malik

    Rapporter a.malik mercredi 6 décembre 2017 18:25
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP remet la visite de Macron à l’endroit et la Fetwa de Trump à l’envers

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"Le gisement monétaire de la finance islamique est surestimé en Algérie"- Hachemi Siagh

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie : Retour au calme à Bouira, reprise de la protestation à Bejaia

Un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé dans les quatre coins de la ville de Bouira pour éviter tout dérapage.

Algérie : Interdiction d’une conférence sur les élections, à l’université Alger

«Cette interdiction s’inscrit dans le cadre d’une série de dérapages que connait l’université Alger 3 depuis des mois», soutient le sociologue.

La Tunisie et le FMI parviennent à un accord sur le programme économique du pays

L'inflation a dépassé les 6% en novembre, sous l'effet de hausses significatives des prix des produits alimentaires.