Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

  •   Aboubaker Khaled
  • mercredi 8 novembre 2017 11:01

« Nos entrepreneurs n’ont pas encore une culture boursière »- Yazid Benmouhoub (Audio-Vidéo)

 

M. Benmouhoub a annoncé que l’entreprise algérienne AOM Invest, sera la première PME cotée en bourse. 

 

 « L’introduction des capitaux étrangers à la Bourse d’Alger est une décision qui dépasse les prérogatives de la direction de la SGBV (Société de gestion de la bourse des valeurs) », a déclaré, hier sur Radio M, Yazid Benmouhoub, directeur général de la SGBV.

Selon Benmouhoub, l’ouverture de la bourse aux capitaux étrangers est une décision qui s’inscrit dans la politique du gouvernement. Par contre, « pour éviter les fonds spéculatifs, on peut, dans un premier temps accorder des autorisations aux fonds souverains », ce qui reste tout de même bénéfique pour la bourse. Et d’ajouter : « Nous devons nous adapter à la situation actuelle. Nous pensons qu’avant d’arriver à l’ouverture de la bourse aux investisseurs étrangers, nous avons un grand travail à faire localement ».

D’après lui, le peu d’intérêt accordé à la Bourse d’Alger par de nombreuses entreprises s’explique par l’absence d’une culture boursière chez les entrepreneurs.

 « La SGBV travaille beaucoup avec les organisations patronales et assure une présence permanente sur le terrain et sur les réseaux sociaux pour créer les débats autour de la bourse pour expliquer les avantage et les bénéfices d’une introduction en bourse », a-t-il souligné.

Par ailleurs, M. Benmouhoub a annoncé que l’entreprise algérienne AOM Invest, spécialisée dans les études, le développement et l'exploitation des projets touristiques sera la première PME cotée en bourse. « Cette introduction en bourse est prévu au début de l’année 2018,  et elle coïncidera avec le vingtième anniversaire de la SGBV», a-t-il précisé.

 


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • hahaha... Commencez donc par acquérir vous même un peu de connaissance sur le fonctionnement d'un marché Monsieur Directeur General et faire fonctionner votre Bourse.

    Rapporter Moh mercredi 8 novembre 2017 20:21
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

La SDC terminera l’année avec un déficit de près de 49 milliards de dinars

  Les chiffres les plus récents de la Sonelgaz font état d’un taux d’électrification à l’échelle nationale de 99%. Le taux de raccordement au gaz est, quant à lui, de 60%.

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.