Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   Rédaction Maghreb Emergent
  • vendredi 13 octobre 2017 11:18

La croissance économique en Tunisie devrait s’établir à 2,3% à fin 2017, et à 3% en 2018 (FMI)

Le Fonds Monétaire International (FMI) a estimé que la croissance économique en Tunisie s’établira à 2,3% à fin 2017, rejoignant en cela les projections faites par la Banque mondiale.

 

Dans son dernier rapport, « Perspectives et politiques économiques mondiales », le FMI prévoit un taux de croissance de 3% en 2018, pour la Tunisie ainsi qu’une légère amélioration au niveau du solde extérieur du pays, lequel passera de -8,7% en 2017 à -8,4% en 2018, alors que le solde était de l’ordre de -9% en 2016.

Selon le FMI,  le taux de chômage devrait atteindre 13% en 2017, et 12% en 2018, contre 14% en 2016. L’institution financière s’attend par ailleurs à une stabilisation au niveau de l’inflation, d’ici 2018, avec un taux de 4,5% en 2017 et de 4,4% en 2018.

La Banque mondiale prévoit, pour sa part, que la croissance de l’économie tunisienne devrait progresser modestement de 2,3% en 2017, sous l’effet de la reprise dans les secteurs de l’agriculture, du phosphate et de l’industrie manufacturière ».

A moyen terme, la croissance devrait remonter progressivement à 3,5%, en 2019, dans un contexte d’amélioration du climat des affaires, favorisé par des réformes structurelles et le renforcement de la stabilité sociale et de la sécurité », affirme le rapport de la Banque Mondiale sur « Le suivi de la situation économique » pour le mois d’octobre 2017. 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie : Les réserves en devises baissent à 82 jours d'importation, "un niveau plus qu’alarmant"

L'expert en économie Moez Joudi juge le niveau  de stock des réserves plus qu’alarmant. 

Tourisme : 2,5 millions d’Algériens ont visité la Tunisie en 2017 (OTT)

Pas moins de 2,5 millions de touristes algériens ont visité la Tunisie au cours de l’année 2017, une affluence représentant 35% de l’ensemble des touristes ayant visité ce pays voisin, a indiqué à l’APS le directeur de l’Office tunisien du tourisme (OTT).

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".