Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Lundi, 18 Décembre 2017

  •   Maghreb Emergent avec APS
  • samedi 17 juin 2017 20:04

Algérie-Huit marchés de gros de fruits et légumes sont en cours de réalisation à l’échelle nationale

Au total, huit (8) marchés de gros des fruits et légumes sont en cours de réalisation à l’échelle nationale, a affirmé samedi à Aïn Defla le ministre du Commerce, Sassi Ahmed Abdelhafidh.

 

De ces infrastructures, deux entreront en activité au courant du troisième trimestre de l’année 2017, en l’occurrence celles de Sétif et Aïn Defla, a indiqué M. Sassi qui inspectait le projet de réalisation du marché de gros des fruits et légumes de Bourached (12 km à l’ouest d’Aïn Defla) dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

Les marchés restants seront réceptionnés au courant de l’année 2018, a-t-il ajouté, exhortant les responsables de ces projets à parachever les travaux restants et à respecter les délais de leur livraison.

Une fois les huit marchés en question réceptionnés dans leur totalité, les travaux de réalisation d’autres structures du genre seront lancés, a affirmé le ministre, estimant nécessaire d'associer le secteur privé à cette opération.

"Les marchés de gros des fruits et légumes jouent assurément un rôle important en matière de régulation du marché et de lutte contre les pratiques frauduleuses et il y a lieu d’associer toutes les énergies pour la concrétisation de pareil objectif", a-t-il soutenu.

Tout en faisant état d’une production abondante en matière de fruits et légumes cette année, le ministre a relevé toutefois que le défi réside dans la transformation, l’emballage et  l’exportation des produits, invitant les agriculteurs et l’administration à travailler en symbiose pour que cet objectif une réalité palpable.

Après avoir écouté un exposé exhaustif sur le projet de réalisation du marché de gros de Bourached, Sassi Ahmed Abdelhafidh a instruit les responsables de ce projet à parachever les travaux restants afin que cette infrastructure soit livrée au cours du troisième trimestre de l’année en cours.

"Le fait de savoir que l’entrée en activité de ce marché qui assure les besoins en fruits et légumes de six wilayas limitrophes à Aïn Defla contribuera à la mise en place de plus de 2500 postes d’emploi doit normalement vous inciter à vous surpasser et à l’achever dans les délais fixés", leur a-t-il fait remarquer.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



4 Commentaires

  • Huit projets de marchés de gros, officiellement identifiés , d’un coût initial de 16 milliards de dinars et prévus pour démarrer leurs activités en 2016 .
    Concernant les infrastructures commerciales, un programme de développement des équipements commerciaux a été engagé pour la réalisation des marchés couverts, durant le plan quinquennal 2010-2014.

    L’assainissement du marché des activités commerciales informelles a constitué également, une action prioritaire du Ministère du Commerce.
    Au titre du bilan de l’opération de réhabilitation de 273 marchés existants (32 de gros et 241 de détail), pour un montant de 5,9 Milliards DA, les réceptions à fin décembre 2013 sont de 21 marchés de gros et de 161 marchés de détail soit au total 182 marchés.

    Le ministère du Commerce a engagé un vaste programme de réhabilitation des marchés de gros et de détail des fruits et légumes pour atteindre les objectifs liés à la résorption du commerce informel, à l'amélioration du cadre de vie des citoyens et à la disponibilité d'enceintes à même de faciliter l'écoulement des produits.
    Ce programme, examiné et adopté par le gouvernement , pour lequel une importante enveloppe financière a été dégagée, porte sur ce qui suit : les marchés de gros et de détail devant faire l'objet d'une opération de réhabilitation

    Ce programme est doté d'une enveloppe financière de
    -10 Milliards de dinars en tant que contribution de l'Etat et d’un autre montant de
    -10 Milliards de DA à la charge des Collectivités Locales.
    Pour la concrétisation de ce programme, il a été procédé à l'affectation au profit de 36 wilayas de deux (02) premières tranches totalisant 10,6 Milliards de DA (04 Milliards de DA en 2012 et 6,6 Milliards de DA 2013) pour la réalisation de 271 marchés couverts.
    Qu’a fait Magros !

    Au total, huit (8) marchés de gros des fruits et légumes sont en cours de réalisation à l’échelle nationale, a affirmé samedi à Aïn Defla le ministre du Commerce, Sassi Ahmed Abdelhafidh.
    Le Ministre Bakhti Belaid quand à lui a annoncé l’ouverture des marchés était prévue pur Ain défla prévue le 31 mars 2017 pour setif 30/06/2017
    Le Ministre du commerce remplaçant Abdelhamid Teboune quand à lui , il a instruit le premier responsable de Magros à ouvrir Ain defla avant le 30/09/2017
    Jusqu à aujourd’ui on rien vu venir ( ces échéances sont portés sur les poces verbaux de conseils d administration et des assembl »es gen »rales de MAGROS
    De ces infrastructures, deux entreront en activité au courant du troisième trimestre de l’année 2017, en l’occurrence celles de Sétif et Aïn Defla, a indiqué M. Sassi qui inspectait le projet de réalisation du marché de gros des fruits et légumes de Bourached (12 km à l’ouest d’Aïn Defla) dans le cadre de sa visite de travail dans la wilaya.

    Messaoud Ait Yahia, poursuit : « Dans notre secteur, il y a déjà huit marchés qui sont en construction et qui devraient théoriquement être équipés. Deux projets sont d’ailleurs livrables prochainement, celui de Sétif, le 27 avril et celui de Ain Defla, plus tard », révèle le PDG de l’Emagfel.
    « Ce sont des bijoux abandonnés »
    Depuis l’ère de Benyounes qui a été le seul cavalier derrière la concrétisation de l ouverture des ces marchés il connait leur importance sur l‘économie nationale , sur la régulation des prix des fruits et légumes .
    Puis une succession de Ministre sans pour autant intervenir quand il le fallait Bekhti belaid « ellah irahmou », Teboun intérimaire n’ as pas trop duré au poste et finalement SASSI « IDEM » les postes de ministres se succèdent mais les écrits des Procès verbaux des conseils et assemblées généraux restent , il est temps de mettre de l’ordre si le nouveau gouvernement
    Les marchés restants seront réceptionnés au courant de l’année 2018, a-t-il ajouté, exhortant les responsables de ces projets à parachever les travaux restants et à respecter les délais de leur livraison.
    Il ne faut pas oublier que le plan de développement précise bien que la totalité des marches seront réceptionnés fin 2016

    Tout en faisant état d’une production abondante en matière de fruits et légumes
    Qu’ a fait Magros

    Rapporter ALMANI ABDELLAH jeudi 14 septembre 2017 15:36
  • il n'est jamais trop tarde pour bien faire,

    Rapporter prince vendredi 30 juin 2017 22:56
  • ca a trop tarder ,la création der marches de gros s impose dans l urgence;également la réalisation des centrales d achat bien structurées ; correctement gérées et contrôlées pour éliminer les intermédiaires .la mise en exploitation des locaux commerciaux dits magasins bouteflika ainsi que les marches de proximité construits a grands frais sur fonds publics ; abandonnes occupes par les migrants subsahariens de même que le lancement de PME et PMI de transformation et de conserves des fruits et légumes s avère être une nécessite absolue pour contre carrer les importations inutiles sources de sur-facturation et de transferts illicites de capitaux. le pays très mal géré a perdu un temps précieux pour se doter de telles infrastructures essentielles

    Rapporter Elhadj lundi 19 juin 2017 19:28
  • Il aura fallu attendre plus d'un demi siècle après l'indépendance pour voir émerger des marchés de gros ! Pourtant durant l'ere socialiste on avait un ministère de la planification. ..Pour pouvoir exporter il faut des entreprises pour réaliser des emballages de qualité. Il va falloir attendre combien de temps pour les voir émerger ?

    Rapporter Kahoui lundi 19 juin 2017 07:21
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP se déchire sur Algériens et Palestiniens par temps de « Chedda »

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

Vidéos

"LA TUNISIE DANS LA LISTE DES PARADIS FISCAUX, UN CLASSEMENT QUI EMBARRASSE TOUT LE MONDE".

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: Après une année 2016 euphorique, recul du marché automobile en 2017

La période marque en fait un ''répit'' dans les intentions d'achat, les clients préférant acheter en 2018, pour avoir un meilleur rendement de la cote dans le cas de revente.

Société générale ouvre sa 90ème agence en Algérie

Eric Wormser, Président du Directoire de SGA, a indiqué que sur les 1400 employés de la banque, seulement 5 employés sont des étrangers.

Le satellite Alcomsat-1 a coûté à l’Algérie plus de 250 millions de dollars

En tout, 323 cadres   algériens ont été formés en Chine durant ces trois dernières années.