Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

  •   Maghreb Emergent
  • vendredi 16 mars 2018 16:50

Des délégués des étudiants de l’INPTIC en garde à vue, le FFS dénonce des arrestations arbitraires

Des délégués des étudiants de l’INPTIC sont retenus en garde à vue depuis le jeudi matin et seront présentés devant le procureur ce dimanche matin.
Des délégués des étudiants de l’institut National de la Poste et des Technologie de l’Information et de la Communication (INPTIC) ont été arrêtés par les services de sécurité. Le FFS condamne « avec la plus grande vigueur cette arrestation arbitraire et le recours abusif à la force et à la gestion brutale pour faire face aux revendications légitimes des étudiants ». « Le FFS a appris avec consternation l’arrestation des délégués des étudiants de l’institut National de la Poste et des Technologie de l’Information et de la Communication (INPTIC), situé dans la commune des Eucalyptus dans la Wilaya d'Alger. Ces derniers ont entamé un mouvement de grève depuis quelques mois pour exiger la satisfaction de leurs revendications socio-pédagogiques », écrit le le parti de l’opposition dans un communiqué. Selon la même source citant leurs parents, ces délégués sont retenus en garde à vue depuis le jeudi matin et seront présentés devant le procureur ce dimanche matin. Informés de ces arrestations, des parlementaires et des élus du FFS se sont déplacés au niveau des commissariats des Eucalyptus et de Baraki pour exiger leur libération. « Le FFS condamne avec la plus grande vigueur cette arrestation arbitraire et le recours abusif à la force et à la gestion brutale pour faire face aux revendications légitimes des étudiants. Le FFS exige la libération immédiate et inconditionnelle des étudiants interpelés et exhorte les autorités à mettre fin aux violations systématiques des franchises universitaires ». En grève depuis décembre dernier, les étudiants de l’INPTIC exigent, entre autres, l’amélioration de leur système de formation mais aussi le départ du directeur de l’Institut.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).