Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Avril 2018

  •   Tunis Afrique Presse
  • samedi 13 janvier 2018 11:32

Tunisie : Le gouvernement n'a pas l'intention de revenir sur les augmentations de prix décidées dans la LF2018 (ministre)

“Dans un pays démocratique, on ne peut revenir sur des décisions qui ont fait l’objet d’un long débat lors de l’adoption de la loi de finances“, a indiqué vendredi le ministre du Commerce Omar Behi, lors d’une conférence de presse.

 

Le gouvernement n’a pas l’intention de se rétracter ou de revenir sur les augmentations des prix décidées dans le cadre de la loi des finances d’autant que ces augmentations n’ont pas concerné les produits subventionnés, a affirmé vendredi, le ministre du commerce Omar Behi, lors d’une conférence de presse.

“Dans un pays démocratique, on ne peut revenir sur des décisions qui ont fait l’objet d’un long débat lors de l’adoption de la loi de finances, a-t-il dit, affirmant que le manque de légumes et fruits est du au choix fait par l’Etat de consacrer les eaux des barrages à la consommation courante et non pas à l’irrigation en raison de la sécheresse.

Il a affirmé que la campagne nationale de contrôle des produits subventionnés (circuits de distribution du sucre et huile végétale ) engagée le 10 janvier 2018, a permis de saisir 107 tonnes de sucre et 9230 litres d’huile végétale indiquant que le département prépare actuellement, un projet de loi qui prévoit des sanctions pénales contre tous ceux qui s’adonnent à des pratiques non concurrentielles dans le commerce des produits subventionnés destinés à subvenir particulièrement, aux besoins de la famille tunisienne.

Les subventions des produits de base s’élèvent à 1570 millions de dinars (MD) en 2018 et sont destinées aux céréales, à l’huile végétale et au sucre, a-t-il dit, notant que le ministère a pris des mesures pour permettre de s’approvisionner en sucre et en huile végétale dans les grandes surfaces précisant que la coordination est en cours avec les grandes surfaces afin d’offrir le sucre en vrac dans leurs différents points de vente outre l’intensification du contrôle des produits subventionnés.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Natixis Algérie lance la première banque mobile du pays

  « BANXY utilise une technologie de pointe de vidéo-identification et des algorithmes de calcul pour garantir la sécurité de ses clients ainsi que de leurs données ».

Tunisie : Le système d’achats publics en ligne "TUNPES" sera obligatoire à partir de septembre 2018

  Environ 274 acheteurs publics ont déjà adhéré à la plateforme “TUNEPS” ainsi que plus de 1.800 approvisionneurs.

Algérie : "Nous exporterons du marbre et du granit dès fin 2018" (Omar Hasnaoui)

    Fort des  12 entreprises spécialisées dont se compose son pôle Construction, le GSH offre aux opérateurs du secteur, algériens et étrangers, une solution globale couvrant tous les métiers liés au bâtiment.