Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 22 Septembre 2017

  •   Par Aboubaker Khaled
  • mercredi 13 septembre 2017 07:07

Près de 5 millions de voyageurs ont traversé les postes frontaliers durant la saison estivale (Douanes)

Photo : APS.

« Seulement 16% des voyageurs algériens ont utilisé le titre de passage douanier électronique (E-TPD) », a indiqué Djamel Brika, le directeur des relations publiques et de l'information auprès de la direction générale des Douanes algériennes.

 

 

Près de 5 millions de voyageurs algériens ont traversé les postes douaniers (ports, aéroports et frontières terrestres) durant la saison estivale 2017 (1er juin au 31 août 2017), a révélé hier mardi à Alger, lors d’une conférence de presse, Djamel Brika, le directeur des relations publiques et de l'information auprès de la direction générale des Douanes algériennes.

« Seulement 16% des voyageurs algériens ont utilisé le titre de passage douanier électronique (E-TPD) », a-t-il ajouté.

Le E-TPD est une procédure qui devrait réduire les délais d’attente des voyageurs vers la Tunisie à bord de leurs voitures et qui sera, généralisée à travers les ports, en 2018.

« Grâce à ce dispositif en ligne, la durée de procédure de passage en douane est passée à cinq minutes au maximum contre 30 minutes au minimum auparavant », s’est félicité Djamel Brika.

Djamel Brika a indiqué que « les services douaniers ont traité, durant cette période, pas moins de 2.174.183 voyageurs via les aéroports, 2.388.539 de voyageurs et 972.721 véhicules pour les postes frontaliers terrestres et 361.118 voyageurs et 120.970 véhicules via les ports ».

Pour l’activité au niveau des ports, a-t-il ajouté, les services douaniers ont fait face à plus 360.000 voyageurs (218.202 arrivées et 142.316 départs). Des « brigades navigantes », a-t-il indiqué, ont été mises en place pour la troisième année consécutive et ont traité 562 traversées. Leur rôle était l'accomplissement de certaines formalités douanières sur les car-ferries durant les traversées.

Selon Djamel Brika, le nombre de personnes ayant quitté ou étant entré au pays en transitant par les différents aéroports internationaux a atteint 2.174.183 voyageurs, dont 1.187.961 arrivées et 986.222 départs.

 

Infractions au niveau des points frontaliers

 

Le bilan de la Direction générale des Douanes rendu public hier indiqué « que 1398 minuties (petites infractions) ont été enregistrées durant cette même saison, au niveau des ports et 1.143 au niveau des aéroports ». La vigilance était de mise : pour preuve, « les douaniers ont permis de mettre plusieurs tentatives de transfert illégal de devises pour une valeur de près de 30.000 euros ».

Les douaniers ont saisi durant le mois d’août pas moins de 1.284 kg de kif traité et 1.121 comprimés de psychotropes.


Évaluer cet élément
(2 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Ces trafiquants qui voulait dilapider les caisses de la Nation de la bagatelle de 30 000 Euros devraient tous être pendu sur la place publique.

    Wa Allah Ma Yahachmou, ils veulent ruiner l'économie nationale. Le problème c'est que les filets de la douane attrapent les petites sardines et laissent passer les gros requins.

    Rapporter San4 mercredi 13 septembre 2017 09:32
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie-Droits de l'homme: Amnesty pointe deux lois contraires aux engagements du gouvernement

  Bien qu’elle se soit engagée devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève à respecter les droits humains, la Tunisie doit rapidement mettre en œuvre les réformes nécessaires à la réalisation des progrès dans ce domaine, a estimé jeudi l’Organisation ” Amnesty International “.

Pour le modèle algérien de croissance par l’État-acteur, le 5e mandat a déjà commencé

   La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan traque le nouveau modèle de croissance de Ahmed Ouyahia et ne trouve que l’ancien. En mode sinistre.

Tunisie - Le déficit budgétaire s'est aggravé: plus de 3 milliards de dinars à fin juillet 2017

   Le déficit budgétaire s’est aggravé, à fin juillet 2017, pour atteindre les 3,177 milliards de dinars (environ plus de 3% du PIB de la Tunisie), alors que la Loi des Finances 2017 (LF) table sur un déficit budgétaire, pour toute l’année, de 5,345 milliards de dinars (5,4% du PIB).