Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 16 Août 2017

  •   Algérie Presse Service
  • samedi 12 août 2017 08:21

Algérie: Mise en place d'une nouvelle stratégie pour le développement des régions frontalières avant fin 2017

Centre ville de Tamanrasser

"Le gouvernement prépare une nouvelle stratégie de développement des régions frontalières et des wilayas déléguées, qui sera mise en place avant la fin de l'année 2017".

 

Le ministre de l'Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé vendredi à Tamanrasset que le gouvernement comptait mettre en place une "nouvelle stratégie" de développement des régions frontalières avant la fin de l'année 2017, en vue d'insuffler une nouvelle dynamique à ces régions conformément aux instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

"Le gouvernement prépare une nouvelle stratégie de développement des régions frontalières et des wilayas déléguées, qui sera mise en place avant la fin de l'année 2017, et ce en application des instructions du président de la République pour le développement de ces régions à travers un programme spécial", a indiqué M. Bedoui qui présidait une réunion consacrée à l'évaluation des projets de développement dans la wilaya déléguée d'In Guezzam en présence du wali de Tamanrasset et des secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels.

Le ministre a précisé que ce programme "concernera tous les domaines de développement local", ajoutant que "tous les moyens matériels et humains seront mobilisés à cet effet".

Le premier responsable du secteur a par ailleurs indiqué que les retards enregistrés dans les projets programmés dans la région sont dus à des "défaillances" de certaines entreprises en charge de la réalisation de ces projets.

Répondant aux préoccupations des élus locaux de la wilaya déléguée concernant la prise en charge des "besoins de la communauté algérienne résidant dans les pays voisins, notamment après la fermeture du Consulat d'Algérie à Gao (Nord du Mali), le ministre a indiqué qu'une "réunion sera organisée entre les notables de la région et le ministre des Affaires étrangères à l'effet d'examiner la facilitation des procédures administratives en faveur de cette communauté.


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

La mission d’Ouyahia est de "redorer le blason d’un exécutif incohérent" - Belkacem Boukhrouf (Economiste)

   Selon l’économiste Belkacem  Boukhrouf,  Ahmed Ouyahia a pour mission de "redorer le blason d'un Exécutif incohérent, inopérant et sans cap", prendre les décisions impopulaires au plan social et préparer les présidentielles de 2019.