hassnaoui
Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Algérie-Désastre de Bousmaïl: le groupe Tonic s'engage enfin à dépolluer

La pollution provoquée par Tonic à Bousmail, un désastre

La ministre de l'Environnement et des énergies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, a affirmé jeudi à Tipasa que le groupe Tonic, spécialisé dans l'industrie du papier, s'était engagé à traiter définitivement, en l'espace de deux mois, tous ses déchets industriels à l'origine de la pollution du littoral de Bousmaïl.

 


Dans une déclaration à la presse lors d'une visite d'inspection à des sites de projets relevant de son secteur dans la wilaya de Tipaza, Mme Zerouati a précisé que le groupe industriel qui verse ses déchets industriels dans le littoral de Bousmaïl depuis 2005, a été destinataire récemment d'une deuxième mise en demeure par la commission de wilaya chargée du contrôle et du suivi des organismes classés, le sommant de procéder au traitement du problème de la pollution à la suite de la suspension de son activité pendant trois mois.


Après une visite au site abritant le projet de la station d'épuration des eaux usées relevant du groupe, Mme Zerouati a indiqué que le premier responsable de Tonic s'était engagée à résoudre ce problème définitivement dans les deux mois à venir après l'entrée en service de la deuxième partie du projet.


"Ces déchets sont déversés directement dans les eaux depuis 2005, ce qui est inacceptable (...) aujourd'hui nous ne pouvons pas rattraper certaines situations, mais nous ne tolérons pas la poursuite de ces infractions", a martelé la ministre.


En vue de traiter ses déchets industriels, le groupe Tonic a procédé à la réalisation d'une station d'épuration des eaux usées avant de les déverser dans la mer. Cependant l'activité de l'unité est limitée au traitement organique des déchets durs, liquides et la vase en attendant l'inauguration de la deuxième partie destinée au traitement des déchets biologiques.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • tonic appartient à l'etat depuis des années.
    En réalité toute la pollution vient des entreprises publiques.

    Rapporter Moh samedi 17 juin 2017 23:41
  • il se foutent de la gueule du monde depuis 15 ans !!
    dans un Etat de droit ,l'usine ferme sur le champs et le dirigeant poursuivis

    Rapporter nour-eddine samedi 17 juin 2017 12:11
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.

Algérie :PLF 2018, l’Etat veut engranger 70 milliards DA en augmentant l’impôt sur les dividendes de 10 % à 15 %

 Le gouvernement évoque le principe d’égalité devant l’impôt entre nationaux et étrangers pour justifier son alignement.