Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 16 Août 2017

Algérie-Désastre de Bousmaïl: le groupe Tonic s'engage enfin à dépolluer

La pollution provoquée par Tonic à Bousmail, un désastre

La ministre de l'Environnement et des énergies renouvelables, Fatma Zohra Zerouati, a affirmé jeudi à Tipasa que le groupe Tonic, spécialisé dans l'industrie du papier, s'était engagé à traiter définitivement, en l'espace de deux mois, tous ses déchets industriels à l'origine de la pollution du littoral de Bousmaïl.

 


Dans une déclaration à la presse lors d'une visite d'inspection à des sites de projets relevant de son secteur dans la wilaya de Tipaza, Mme Zerouati a précisé que le groupe industriel qui verse ses déchets industriels dans le littoral de Bousmaïl depuis 2005, a été destinataire récemment d'une deuxième mise en demeure par la commission de wilaya chargée du contrôle et du suivi des organismes classés, le sommant de procéder au traitement du problème de la pollution à la suite de la suspension de son activité pendant trois mois.


Après une visite au site abritant le projet de la station d'épuration des eaux usées relevant du groupe, Mme Zerouati a indiqué que le premier responsable de Tonic s'était engagée à résoudre ce problème définitivement dans les deux mois à venir après l'entrée en service de la deuxième partie du projet.


"Ces déchets sont déversés directement dans les eaux depuis 2005, ce qui est inacceptable (...) aujourd'hui nous ne pouvons pas rattraper certaines situations, mais nous ne tolérons pas la poursuite de ces infractions", a martelé la ministre.


En vue de traiter ses déchets industriels, le groupe Tonic a procédé à la réalisation d'une station d'épuration des eaux usées avant de les déverser dans la mer. Cependant l'activité de l'unité est limitée au traitement organique des déchets durs, liquides et la vase en attendant l'inauguration de la deuxième partie destinée au traitement des déchets biologiques.

APS


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



2 Commentaires

  • tonic appartient à l'etat depuis des années.
    En réalité toute la pollution vient des entreprises publiques.

    Rapporter Moh samedi 17 juin 2017 23:41
  • il se foutent de la gueule du monde depuis 15 ans !!
    dans un Etat de droit ,l'usine ferme sur le champs et le dirigeant poursuivis

    Rapporter nour-eddine samedi 17 juin 2017 12:11
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La fabrication des panneaux solaires coûterait très cher à l’Algérie-Pr Omar Aktouf

Sondage

L’Algérie a battu ce mois de juillet un nouveau record du pic maximum appelé (PMA) en électricité. Le PMA oblige Sonelgaz à un investissement de plus de 500 milliards de dinars par an.

Vidéos

L’ambassadeur italien à Alger a évoqué sur Radio M le procès Saipem et l’investissement de Cevital en Italie

A ne pas manquer

Prev Next

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

Transition énergétique : La Tunisie a pris des engagements, les politiques concrètes tardent à voir le jour

   La Tunisie s’est engagée lors de la COP 21, à réduire le niveau de CO2 de 41% et à atteindre 30% d’énergies renouvelables. Reste la mise en œuvre.

La mission d’Ouyahia est de "redorer le blason d’un exécutif incohérent" - Belkacem Boukhrouf (Economiste)

   Selon l’économiste Belkacem  Boukhrouf,  Ahmed Ouyahia a pour mission de "redorer le blason d'un Exécutif incohérent, inopérant et sans cap", prendre les décisions impopulaires au plan social et préparer les présidentielles de 2019.