Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

  •   Huffington Post Algérie
  • mardi 4 novembre 2014 11:24

Attaque terroriste contre des travailleurs chinois et turcs à Bouira contrée par les gendarmes algériens

L'échange de tirs a duré environ une demi-heure jusqu'à l'arrivée des renforts, ce qui a poussé le

Une attaque ciblant des travailleurs chinois et turcs a eu lieu, lundi soir, sur les hauteurs de la commune d’Ahnif, à 45 km à l’est de la wilaya de Bouira et a été repoussée par les gendarmes algériens qui assuraient la sécurité du convoi.Cette attaque ciblant des travailleurs étrangers en charge de la réalisation d’une double ligne ferroviaire entre Thénia, dans la wilaya de Boumerdès et Bordj Bou Arreridj, serait le fait, selon le journal Al-Ahdath, d'éléments qui ont rallié récemment le groupe terroriste "Jund Al Khilafa", les assassins du français Hervé Gourdel.

 

Al-Ahdath qui cite une "source sécuritaire" non identifiée indique que l'attaque a été menée par des "dizaines de terroristes sur les hauteurs de la commune d'Ahnif". L'attaque a eu aux alentours de 16H30 au lieudit "Tighesraï". Les 4x4 de la patrouille de la gendarmerie ont essuyé un tir nourri de la part des terroristes mais, indique Al-Ahdath, le sang-froid des gendarmes a permis d'éviter des pertes humaines.

Les gendarmes ont riposté en tirant en direction des terroristes tout en protégeant les véhicules dans lesquels se trouvaient les travailleurs étrangers. L'échange de tirs a duré environ une demi-heure jusqu'à l'arrivée des renforts, ce qui a poussé le "groupe terroriste à fuir vers une direction inconnue". 

Selon le journal Reporters, les éléments de l'armée venue en renforts ont engagé un ratissage des lieux. "Selon une source sûre, les militaires ont réussi à capturer deux terroristes" indique le journal en assurant que l'armée poursuivait les recherches contre les autres éléments du groupe terroriste auteur de cette attaque.

Une katiba d’Aqmi ralliée au "Soldats du Califat

"Al-Ahdath, se basant toujours sur une "source sécuritaire", indique l'attaque pourrait être le fait de la "Katiba Al-Houda", active dans l'est de la Wilaya Bouira. "Cette katiba a rallié depuis quelques jours seulement le groupe des "Jund Al-khilafa" (Soldats du Khalifa) dirige Abdelmalek Gouri, dont le nom est devenu très médiatisé depuis l'assassinat du ressortissant français, Hervé Gourdel.

Les autorités ont décidé de renforcer les dispositifs de protection des étrangers, cible des groupes terroristes en quête de médiatisation de leur action. Ahddath indique que les services de sécurité de la Wilaya de Bouira ont imposé de nouvelles mesures de sécurité concernant les étrangers résidants ou visiteurs ainsi que pour les travailleurs dans les entreprises étrangères ayant des activités dans la Wilaya.

Les services de sécurité de la Wilaya de Bouïra ont pris des dispositions nouvelles pour la protection des étrangers résidant de manière permanente ainsi que les travailleurs opérant pour le compte d'entreprises étrangères. Quelques 500 citoyens étrangers, la plupart chinois et français, mais également des ressortissants de 21 autres pays, sont concernés.

Ces personnels se trouvent surtout à Bouïra, Ahnifs et dans la zone industrielle de Sidi Khaled, près de Bouira. Les hôtels ont été avisés de devoir impérativement déclarer les étrangers afin qu'ils soient contacté et sa sécurité assuré durant sa visite. Sonatrach a décidé de son coté de renforcer l'effectif des gardes de sécurité en charge la protection du gazoduc


Évaluer cet élément
(3 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Maroc: la croissance de l'économie devrait s'établir à 3,6% en 2018 (Banque centrale)

  L'inflation devrait atteindre 2,4% en 2018, avant de revenir à 1,4% en 2019.

Opep: L’Algérie s’oppose à une augmentation de la production pétrolière

  L’OPEP et ses partenaires se sont engagés depuis début 2017 à respecter des quotas de production spécifiques.

"Il faut revoir le système algérien de sécurité sociale"-CEE-(Audio)

  Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.