Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

 

Le PDG d’Alliance Assurances, Hassen Khelifati, marque sa présence au 1er symposium international sur la place financière

 

Fidèle à son image d’une compagnie d’assurances, à la fois jeune et moderne, qui évolue avec son temps, Alliance Assurances est présente en tant que partenaire au 1er symposium international sur la place financière, qui se déroule du 3 au 5 avril 2018 – au Palais des expositions – SAFEX – Alger.

En sa qualité de PDG d’Alliance Assurances et vice-président de l’UAR, et sous le thème : « Développement du marché des assurances : Quelles opportunités ?  Quels freins ? », M. Hassen Khelifati a présenté une communication portant sur les voies et moyens de développer le secteur des assurances, les opportunités à saisir ainsi que les freins qui entravent son expansion.

Fort d’une vision claire en la matière, M. Khelifati, s’est montré résolu en déclarant en marge de cet événement « que grâce à la transformation digitale, on peut résoudre des problèmes en temps réel, être plus actifs et réactifs, et même maîtriser les imprévus en un temps record, mais malheureusement, tout cela contraste avec le niveau de l'infrastructure qui reste insuffisante à ce jour. A l’heure actuelle, je pense que le développement du marché des assurances dépend drastiquement de la qualité de l’infrastructure, or celle-ci ne nous rend pas service. Il est donc clair que le défi majeur qui entrave actuellement l’expansion du secteur des assurances reste la qualité d’internet et du débit, c’est-à-dire l’infrastructure. Sans cela, on ne peut pas avancer comme le reste du monde, qui capitalise depuis quelques années dans les nouvelles technologies, en l’occurrence dont la digitalisation des processus. »

 

Ainsi, Alliance Assurances réaffirme sa volonté d’accompagner les changements qui s’opèrent dans l’environnement national et international du monde des assurances. Misant dorénavant pleinement sur la digitalisation et usant de moyens de plus en plus à la pointe de la technologie, Alliance Assurances aspire à devenir l’assureur préféré des Algériens tout en étant un acteur de taille de l’écosystème.

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).