Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

 

 

Sous le Parrainage de la Direction des Travaux publics de la Wilaya d’Alger

 

La solution ARDIA 600®de LafargeHolcim expérimentée dans la Wilaya d’Alger

 

 

Construire et rénover nos routes en réduisant drastiquement les coûts, les délais et l’empreinte environnementale avec plus de durabilité

 

 

Sous le Parrainage de la Direction des Travaux publics de la Wilaya d’Alger, LafargeHolcim Algérie en partenariat avec les entreprises SNC MEZOUGHI, EPTP et le laboratoire public LCTP réalisent le 09 novembre 2017, une planche d'essai de retraitement en place à froid d'une route dégradée.

 

Cette planche d'essai va être réalisée dans la Wilaya d’Alger « entre les communes de MektaaKheira et Tessala ElMerdja», sur la Route Nationale 67. Le tronçon à réhabiliter se situe entre le « PK9+660 et le PK10+020 ».

 

En pratique,la chaussée va être recyclée sur place avec le liant routier ARDIA 600®, liant destiné aux travaux routiers, développé et fourni par LafargeHolcim Algérie. Cette technique innovante consiste à retraiter la chaussée existante qui est en mauvais état, sur 20 à 30cm d'épaisseur, pour lui donner une nouvelle jeunesse. Ce traitement se fait avec une machine spécifique dont plusieurs entreprises algériennes se sont équipées ces dernières années. Une fois la route retraitée, il ne reste plus qu'à réaliser les couches d’enrobés prévues et ouvrir à la circulation.

 

La construction et l’entretien d’un réseau de transport moderne mobilise des quantités importantes de matériaux. Or, il est possible d’atténuer cet impact environnemental tout en réalisant des économies substantielles en termes de coût de réalisation et de délais, en considérant les matériaux des sites à utiliser comme un gisement que l’on peut valoriser par un traitement approprié avec des résultats probants.

 

La technique du retraitement à froid des chaussées aux liants hydrauliques routiers « ARDIA 600 » offre des avantages significatifs en termes de : Santé & Sécurité, Coûts, Délais, Faisabilité, et Préservation de l’environnement par :

  • L’optimisation des mouvements de terre du chantier et du transport de matériaux
  • La limitation des exploitations de gites d’emprunt et zones de dépôt
  • La réduction des délais de réouverture a la circulation sur les chantiers d’entretien  
  • La préservation de la voirie existante en travaillant exclusivement dans l’emprise du chantier
  • Unedurabilité accrue
  • Une solution 100% matériauxlocaux
  • Une réduction des couts allant de 10 à 50%

 

Cette solution éprouvée dans le monde entier offre des performances techniques à long termeégales, voire supérieures aux techniques classiques.

 

La solution ARDIA 600 de LafargeHolcimAlgérie est une offre complète allant de la prise en compte du chantier, des attentes du client, de l’échantillonnage sur site, de la prescription, une offre technico-économique, l’assistance technique à la mise en œuvre, la réception de l’ouvrage, par une équipe dédiée et notre laboratoire de la construction situé à Rouiba.

 

 

 À propos de LafargeHolcim Algérie

Membre du Groupe LafargeHolcim, est aujourd’hui présente à travers l’ensemble de la chaine de valeur des matériaux de construction« Agrégats, Ciments, Mortiers, Granulats, Bétons, Plâtres, Sacs, Logistique et Distribution ». Lafarge Algérie possède 2 cimenteries à M’Sila et Oggaz, et en partenariat avec le Groupe Industriel Souakri Cilas Biskra pour une capacité totale de 11.5 MT/an.

Lafarge Algérie gère en partenariat avec le GICA la cimenterie SCMI Meftah 1.5 MT/an. L’activité Béton Prêt à l’Emploi opère 30 centres de production.

Lafarge Algérie a lancé la première enseigne de supermarché des matériaux de construction BATISTORE, permettant un accès groupé des matériaux et matériel pour la construction. Lafarge Algérie emploie 4000 collaborateurs (incluant les sous-traitants permanents) et est fortement engagée dans le développement économique et social en Algérie.

 

À propos de LafargeHolcim

LafargeHolcim est le leader mondial des matériaux et solutions de construction au service des maçons, constructeurs, architectes et ingénieurs du monde entier. Le Groupe produit du ciment, des granulats et du béton prêt-à-l ’emploi utilisés pour des constructions aussi variées que des logements abordables, des petits projets locaux ou des projets d’infrastructures complexes d’un point de vue technique et architectural. Face aux enjeux de l’urbanisation et à son impact croissant sur la planète et ses habitants, le Groupe développe des produits et solutions de construction innovants, marqués par un fort engagement en matière de développement durable. LafargeHolcim occupe une place de leader dans toutes les régions du monde, emploie environ 90 000 collaborateurs dans plus de 80 pays et dispose d’une présence géographique équilibrée entre les marchés en développement et matures.

 

Vous trouverez plus d’informations sur le site www.lafarge.dz

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.