Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

Poutine et Macron décident de poursuivre la coopération sur la Syrie

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue français Emmanuel Macron se sont mis d'accord lundi pour que les deux pays s'efforcent de relancer les négociations de paix sur le dossier de la Syrie, a annoncé le Kremlin.
Au cours d'un appel téléphonique à M. Macron, M. Poutine a qualifié les récentes frappes en Syrie de " violations flagrantes du droit international", qui ne font que compliquer le processus d'une résolution politique de la crise syrienne, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.
En début du mois, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France ont lancé des frappes de missiles dans la ville de Douma, en réponse à l'attaque présumée aux armes chimiques menée par l'armée syrienne. Mais le gouvernement syrien nie catégoriquement ces accusations.
Les deux présidents ont souligné l'importance d'une enquête de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) et des négociations sur une résolution politique, a poursuivi le communiqué.
"Les représentants russes et français poursuivront les efforts pour relancer les négociations de paix sur la base de la résolution 2254 du Conseil de Sécurité de l'ONU et prendre en considération les résultats du Congrès du Dialogue national syrien à Sotchi", a informé le Kremlin.
Les deux présidents ont également appelé à la poursuite de la mise en place de l'accord sur le nucléaire iranien (JCPOA), qui est "un facteur important de la sécurité internationale", a ajouté Moscou dans le communiqué.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?