Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

L'Irak appelle à la prudence face à la défaite de l'EI

Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a appelé mardi à la prudence et à maintenir la pression sur l'Etat islamique, trois jours après la proclamation par Bagdad de la défaite de l'organisation djihadiste qui s'était emparée il y a trois ans d'un tiers du pays.
"C'est une organisation terroriste très vicieuse et c'est une menace également idéologique, pas seulement militaire", a dit le chef du gouvernement irakien, en marge d'un sommet sur le climat près de Paris.
"Je crois qu'il faut être très prudent sur la façon dont il convient de détruire les racines" de l'EI, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. "À l'heure actuelle nous avons réussi à les détruire, nous avons détruit leurs objectifs et désormais on assiste à une diminution de leur aptitude à recruter des jeunes".
"Il faut maintenir cette pression, notre objectif est de maintenir la pression jusqu'à ce que cette organisation vicieuse et néfaste soit complètement détruite", a-t-il estimé.
La France, qui apporte depuis 2014 un soutien militaire aux forces locales engagées contre l'EI en Irak, a assuré qu'elle poursuivrait cette mission après la défaite de l'EI dans les domaines de formation des forces irakiennes, en terme de soutien logistique et d'échanges de renseignements, a par ailleurs indiqué Haïdar al Abadi.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.