Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

L'Irak appelle à la prudence face à la défaite de l'EI

Le Premier ministre irakien Haïdar al Abadi a appelé mardi à la prudence et à maintenir la pression sur l'Etat islamique, trois jours après la proclamation par Bagdad de la défaite de l'organisation djihadiste qui s'était emparée il y a trois ans d'un tiers du pays.
"C'est une organisation terroriste très vicieuse et c'est une menace également idéologique, pas seulement militaire", a dit le chef du gouvernement irakien, en marge d'un sommet sur le climat près de Paris.
"Je crois qu'il faut être très prudent sur la façon dont il convient de détruire les racines" de l'EI, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse. "À l'heure actuelle nous avons réussi à les détruire, nous avons détruit leurs objectifs et désormais on assiste à une diminution de leur aptitude à recruter des jeunes".
"Il faut maintenir cette pression, notre objectif est de maintenir la pression jusqu'à ce que cette organisation vicieuse et néfaste soit complètement détruite", a-t-il estimé.
La France, qui apporte depuis 2014 un soutien militaire aux forces locales engagées contre l'EI en Irak, a assuré qu'elle poursuivrait cette mission après la défaite de l'EI dans les domaines de formation des forces irakiennes, en terme de soutien logistique et d'échanges de renseignements, a par ailleurs indiqué Haïdar al Abadi.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.

La réussite de l’industrie automobile en Algérie, selon Luca De Meo, Président de SEAT (vidéo)

« La réussite de l’industrie automobile en Algérie nécessite des conditions et du temps », selon Luca De Meo, Président du groupe SEAT.