Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Juin 2018

L'émir du Qatar ne se pliera pas aux demandes de la coalition de pays menée par l'Arabie saoudite

L'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a déclaré mardi que le Qatar n'obéirait pas aux demandes de la coalition de pays menée par l'Arabie saoudite.
D'après le ministère des Affaires étrangères du Qatar, l'émir a prononcé un discours lors de la session d'ouverture de la 46ème réunion ordinaire du Conseil consultatif (Choura) mardi matin.
"Rien n'indique que les pays à l'origine du blocus veulent résoudre la crise", a fait savoir l'émir.
Le cheikh al-Thani a souligné que le Qatar restera l'émissaire de la morale et ne se portera que mieux sans eux, sans "les pays à l'origine du blocus". Il a ajouté que le siège imposé au royaume n'a pas eu d'impact sur les principales exportations de pétrole et de gaz du Qatar.
"Le Qatar poursuit une politique de retenue, une réponse modérée pour maintenir les relations fraternelles entre les peuples du Golfe", a ajouté l'émir.
L'émir a affirmé que les pays du Golfe n'avaient aucune preuve confirmant leurs accusations. Ils accusent le Qatar de financer le terrorisme.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "la fiscalité pétrolière a augmenté de 19% en 2018" (Sonatrach)

  Concernant les recettes d’exportation Sonatrach a réalisé 14,8 milliards de dollars jusqu'à fin mai dernier, en hausse de 17%, selon les chiffres officiels.

En prêtant davantage aux femmes, les banques tunisiennes pourraient stimuler la croissance (Rapport SFI)

  La Tunisie est considéré comme l’un de pays les plus progressistes en matière de droits des femmes dans la région MENA.

Algérie: La 51/49% restera une "ligne rouge" dans le secteur des hydrocarbures (Sonatrach)

Le futur cadre juridique relatif au secteur des hydrocarbures permettra une "clarification" du rôle du ministère de l'Energie, ainsi que ceux de l'Agence Alnaft et de l’ARH.