Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 20 Septembre 2017

France-Présidentielle 2017: Macron toujours en tête devant Le Pen, Mélenchon et Fillon à égalité (Sondage Ipsos)

Emmanuel Macron est toujours en tête des intentions de vote pour le premier tour de l'élection présidentielle devant Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, selon un sondage Ipsos Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France publié vendredi et réalisé avant la fusillade des Champs-Elysées.
A deux jours du premier tour, le candidat du mouvement En Marche! est crédité de 24% d'intentions de vote (+1), devant la présidente du Front national (22%, -0,5).
Le candidat de La France insoumise est à égalité (19%) avec celui des Républicains, qui cède 0,5 point.
Benoît Hamon, investi par le Parti socialiste, est pour sa part crédité de 7,5% des intentions de vote (-0,5%).
L'enquête a été réalisée en ligne les 19 et 20 avril auprès d'un échantillon de 2.048 personnes inscrites sur les listes électorales, dont 1.401 certaines d'aller voter et exprimant une intention de vote, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

La saison 5 du CPP démarre sur la promesse d’une année politique décisive

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Faire appel à la préférence nationale pour réussir le projet de 4000 MW d’électricité en renouvelables

A ne pas manquer

Prev Next

Corée du nord, Iran, Venezuela: discours guerrier de Donald Trump à l'Onu

Pour son premier discours devant l‘Assemblée générale de l‘Onu, Donald Trump a adopté mardi une rhétorique guerrière à l’égard de la Corée du Nord, qu‘il a menacée de “détruire totalement”, et à l’égard de l‘Iran, qualifié d’“Etat voyou” promoteur de violences.

Algérie: Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques prochainement à Alger

Une délégation de 20 chefs d'entreprises britanniques spécialisées dans le secteur des hydrocarbures sera en visite dimanche prochain à Alger, a indiqué mardi à Tizi-Ouzou l'ambassadeur du Royaume-Uni en Algérie, Andrew Noble.

Algérie : Credoc obligatoire pour tous : comment c'est arrivé ! ( De nos archives)

  La LFC 2009 d’Ahmed Ouyahia a causé un préjudice équivalent au déficit de 2016 a déclaré aujourd’hui l’économiste Ferhat Aït Ali. Quand on dit LCF 2009, on dit Credoc obligatoire. Comment cela est arrivé ? Un article publié dans Maghreb Emergent le 21 mai 2010 l’explique. Nous le republions.    Le recours au crédit documentaire comme unique moyen de paiement pour toutes les...