Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

Maghreb Emergent

Maghreb Emergent

URL du site internet:

Les pays du G7, l'Union européenne (UE) et quatre géants de l'internet ont  une "grande alliance" pour lutter contre le terrorisme, a annoncé vendredi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti.
Les représentants de Facebook, Google, Microsoft et Twitter se sont réunis avec les ministres de l'Intérieur du G7 et les commissaires de l'UE lors d'un sommet de deux jours sur l'île italienne d'Ischia, au large de Naples, pour discuter de la stratégie de lutter contre la propagande terroriste sur Internet, où les groupes djihadistes diffusent leur idéologie, collectent des fonds, recrutent et incitent les fidèles à commettre des atrocités et donnent des instructions sur la manière de mener des attaques.
"Aujourd'hui, une grande alliance entre les gouvernements et les fournisseurs de services Internet à grande échelle a réalisé ses premiers pas", a indiqué M. Minniti à la clôture du sommet, cité par l'agence de presse italienne ANSA.
"Nous pouvons gagner cette bataille contre les logiciels malveillants de la terreur et de la haine", a déclaré M. Minniti.
Les entreprises Internet "garantiront des mesures décisives pour rendre leurs plateformes plus hostiles au terrorisme", y compris "l'identification rapide et l'élimination des contenus à caractère terroriste", selon un communiqué final publié par le ministère italien de l'Intérieur, qui a présidé le sommet du G7 à Ischia.
En juin 2017, Facebook, Microsoft, Twitter et YouTube ont annoncé la création d'un forum mondial d'internet sur la lutte contre le terrorisme "pour aider à rendre nos services hébergés hostiles aux terroristes et aux extrémistes violents".
"La propagation du terrorisme et de l'extrémisme violent est un problème mondial pressant et un défi critique pour nous tous", ont déclaré les quatre compagnies dans une déclaration en ligne datée du 26 juin.
"Chacune de nos sociétés a élaboré des politiques et des pratiques de retrait qui nous permettent de nous attaquer durement à des contenus terroristes ou extrémistes violents sur nos services hébergés".
Vendredi également, la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd, l'un des participants du G7, a déclaré que la Grande-Bretagne avait l'intention de rendre la visualisation en ligne du contenu extrémiste passible de 15 ans de prison, selon l'agence de presse ANSA.

Xinhua

La surface réservée dans la wilaya de Guelma à la céréaliculture, au titre de la saison 2017/2018, atteindra 86.050 hectares qui constitueront la plus importante superficie consacrée durant les cinq dernières années à la filière, apprend-on jeudi de la direction des services agricoles (DSA).
Cette surface sera supérieure de 2 000 hectares à celle de la saison écoulée et de 4 000 hectares par rapport à la saison 2013/2014, est-il précisé dans l’exposé présenté par les services agricoles au cours des travaux de la 3 ème session ordinaire de l’assemblée populaire de wilaya (APW).
La remise des semences aux producteurs a débuté à travers les 5 guichets uniques d’accès au crédit R’fig ou directement au niveau de la coopérative des céréales et légumes secs, selon la DSA qui s’attend à une récolte supérieure au 1,4 million de quintaux, au cours de la saison dernière.
Selon des élus, cette progression de la culture des céréales s’est faite au détriment de certaines cultures en régression comme celle de la pomme de terre, abandonnée par les agriculteurs en raison des conditions climatiques exceptionnelles marquées par un fort déficit pluviométrique à l’origine de la baisse du niveau du barrage de Bouhamdane, ayant conduit à la suspension de l’approvisionnement du périmètre d’irrigation agricole.

APS

Cevital « rassure tous les consommateurs que les stocks de sucre à disposition permettront de servir le marché national sans aucune perturbation ».  

Les participants à une table ronde sur l’habitat ont souligné, vendredi à Rabat, l’impératif de garantir un logement décent à tous, en particulier aux plus vulnérables. 
Les mutations économiques et sociales ont favorisé l’apparition de nouveaux types d’habitat, notamment les bidonvilles qui ne remplissent aucune des conditions du logement décent où toute personne peut vivre en dignité, ont-ils fait observer.

MAP

Egypte: Au moins 16 policiers tués dans une fusillade

vendredi, 20 octobre 2017 21:01 Publié dans Brèves Monde

 

Au moins seize policiers ont été tués au cours d'une fusillade survenue lors d'une perquisition dans une cache d'activistes présumés dans l'ouest de l'Egypte, indiquent deux sources au sein des services de sécurité.
Les forces de sécurité sont intervenues dans un appartement qu'elles soupçonnaient de servir de planque à huit membres du groupe Hasm, organisation responsable de plusieurs attaques contre des magistrats et des policiers l'an dernier au Caire.
Le nombre des victimes devrait s'aggraver dans les prochaines heures, ont estimé ces sources.
Les activistes présumés ont tenté de s'enfuir après des échanges de coups de feu avec les policiers. Ils ont également fait usage de leurs armes contre une seconde équipe d'intervention arrivée en renfort.
Les autorités égyptiennes accusent le groupe Hasm d'être le bras armé des Frères musulmans, organisation qui a été interdite en 2013. La confrérie dément cette accusation.

Reuters

 

La nouvelle usine de l’intégration électronique sera mise en service novembre prochain au complexe de l’Entreprise nationale des industries électroniques (ENIE) de Sidi Bel-Abbes, a appris l’APS du PDG de ce fleuron de l’industrie nationale.
Cette infrastructure devant permettre d’augmenter et de diversifier la production, a été réalisée au titre d’un important plan de développement pour permettre à l’ENIE de s’imposer dans le domaine électronique à travers la diversification de ses produits High-tech et de relancer certaines activités pour apporter une valeur ajoutée à l’entreprise, a précisé Djamel Bekara.
Dans ce contexte, il a précisé que l’entreprise a réceptionné, dans le cadre de ce plan de développement, une usine de montage de panneaux solaires, des laboratoires de mesure et de maintenance professionnelle du matériel électronique ainsi que des laboratoires de recherche et de  développement en plus de l’usine de l’intégration électronique.
La nouvelle usine d’intégration électronique remplace l’ancienne usine, ravagée par un incendie en octobre 2015. Cette nouvelle infrastructure a été réalisée selon les normes internationales. Elle est la première en son genre à l’échelle nationale et africaine, a souligné Djamel Bekara.
Erigée sur une surface de 10.000 m2, l’usine comptera trois chaines de montage des différents composants électroniques, à l’instar des cartes électroniques pour véhicules, en plus de la fabrication de téléviseurs, de smartphones, d’ordinateurs et autres produits électroniques.
L’usine est dotée d’un système de refroidissement à longueur d’année, à savoir une température d’ambiance de 25 degrés selon les normes électroniques requises pour préserver le matériel high-tech, importé des Etats-Unis.
Pour atteindre les objectifs tracés, l’entreprise a renforcé, durant l’année en cours, ses ressources humaines par le recrutement de 500 employés ainsi que 200 ingénieurs et opérateurs. L’usine devrait compter un effectif de 1.150 travailleurs et une trentaine d’entre eux ont déjà reçu une formation aux Etats Unis pour assurer une production de qualité aux normes internationales.
Le plan de développement de l’entreprise a également permis l’ouverture d’une usine de montage de panneaux solaires d’une capacité de production de 60.000 unités/an, fabriquées et montées selon les normes internationales, a annoncé, en outre, le PDG de L’ENIE .
L’entreprise ambitionne d’augmenter la production avec la mise en place d’un système de rotation de 3 équipes par jour afin de répondre à une demande croissante du marché local. Ces panneaux seront utilisés dans l’éclairage public, l’irrigation agricole et chez les particuliers, notamment ceux habitant des zones enclavées.
Cette usine s’étend sur une superficie de 5.000 m2. Elle emploie 100 agents entre ingénieurs et opérateurs. L’usine pourrait atteindre une capacité de production de 400 panneaux /j avec l’acquisition d’un nouvel équipement, sachant que sa production quotidienne actuelle est de 150  panneaux, a assuré le même responsable.

APS

Une cellule ” takfiriste “, constituée de trois membres, a été démantelée à Sidi Bouzid, indique, vendredi, le ministère de l’Intérieur.
Selon un communiqué, les membres de la cellule interpellés, entretenaient des liens avec des éléments terroristes, actifs dans les zones de conflit. Ils projetaient de commettre des attentats sur le territoire tunisien, lit-on de même communiqué.

TAP

Le ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, a indiqué, jeudi à Alger, que " la mobilisation de façon optimale des ressources fiscales par l'élargissement de l'assiette fiscale est plus que nécessaire" en vue d'optimiser les recettes et donc les ressources financières du pays.
Ceci s'ajoutant à un suivi rigoureux du recouvrement de certains impôts et taxes.
Selon lui, "un effort collectif est nécessaire pour conforter et améliorer le recouvrement de la fiscalité ordinaire, en la substituant à celle tirée des hydrocarbures".
Et d'ajouter, que "les résultats du recouvrement de la fiscalité ordinaire sont déjà palpables, dans la mesure où ces derniers représentent une part prépondérante dans le budget de l'Etat, non seulement en 2016 où ils en ont constitué 64% qu'en 2017. Et nous nous attendons à un meilleurs recouvrement en 2018".
Ces recettes fiscales, a-t-il soutenu, connaissent une évolution globale d'environ 9,2% avec un taux de réalisation de 121% par rapport aux objectifs fixés pour la LF2016.
Pourtant, "le rendement de certains impôts et taxes sont en deçà de nos attentes et impôts, a-t-il poursuivi, des rééquilibrage dans la perspective d'une meilleure mobilisation.

APS

Le Maroc a réussi, depuis 2002, à démanteler 174 cellules terroristes, dont 60 sont liées à la Syrie et à l’Irak, et à déjouer plus de 352 projets “destructeurs” visant à porter atteinte à la sécurité du Royaume, a souligné vendredi à Rabat, le Directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khayam.
Intervenant lors d’un séminaire international organisé sous le thème “La propagation de l’extrémisme dans la région de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe OSCE et la stratégie adéquate pour l’empêchement de l’attraction et le recrutement des jeunes par les organisations terroristes : l’Approche marocaine”, M.El Khayam a présenté des données sur les combattants marocains actifs dans plusieurs foyers de tension.
“Plus de 1660 combattant marocains ont été recensés, dont 929 sont actifs au sein de l’organisation terroriste de Daesh, 100 appartiennent “Cham Al Andalous” et 50 relèvent de “Jabhat Fateh al-Cham”, tandis que le reste des combattants se disperse sur d’autres groupes terroristes, a précisé M. El Khayam lors de cette rencontre organisée par la Chambre des Conseillers en partenariat avec l’Assemblée Parlementaire de l’Organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
“Environ 221 combattants sont revenus au Maroc, 596 autres ont trouvé la mort dans des combats et quelque 285 femmes ont rejoint leurs familles dans les régions des conflits, alors que seuls 15 enfants sur 378 sont retournés au Maroc”, a ajouté le Directeur du BCIJ.
La baisse du nombre des volontaires partis combattre dans les foyers de conflit en Syrie et en Irak est due à l’intervention des forces de la coalition internationale ainsi qu’à la succession du démantèlement des cellules terroristes dans le cadre d’opérations proactives menées par le BCIJ, a-t-il dit.
Passant en revue l’approche marocaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme, M. El Khayam a affirmé que cette stratégie intégrée, globale et multidimensionnelle repose sur des opérations proactives visant à démanteler les cellules terroristes et à renforcer l’aspect sécuritaire et religieux.
Il a de même considéré que l’extrémisme violent constitue “une réelle menace et ne connaît pas de frontières” puisqu’il peut s’étendre aux sociétés du monde entier, dans le cadre de la criminalité transnationale.

MAP


Les autorités qui contrôlent l'est de la Libye mettront en circulation à compter du mois prochain de nouvelles pièces de monnaie spécialement frappées en Russie pour répondre à la pénurie de moyens de paiement en liquide, a annoncé vendredi un responsable local de la banque centrale.
A la suite de la guerre de 2011 et de la chute de Mouammar Kadhafi, la Libye a deux gouvernements rivaux, l'un basé à Tripoli, dans l'ouest, et reconnu par les Nations unies, l'autre en Cyrénaïque, dans l'est.
Des billets de banque, également imprimés en Russie, avaient déjà été mis en circulation dans l'est du pays pour remplacer les vieux billets libyens qui tombaient en lambeaux.
Les nouvelles pièces de monnaie, de couleur cuivre, valent un dinar libyen, soit environ 64 centimes d'euros au cours officiel mais moins de 10 centimes au marché noir.
Elles seront en circulation à partir du 2 novembre et remplaceront les billets usés, a précisé Ramzi al-Agha, l'un des responsables de la banque centrale dans l'est du pays.
Elles portent sur une face le dessin d'une plante locale que l'on trouve dans le Djebel Akhdar (la Montagne verte), avec l'inscription "Banque centrale de Libye".

Reuters

  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le budget du SILA a baissé d’environ 40% par rapport à 2016 (Hamidou Messaoudi)

La tendance baissière du budget alloué au SILA a commencé en 2016 quand celui-ci a été réduit de 50%.

Algérie-Le cadre réglementaire de la presse électronique relève des prérogatives de la ARPE (ministre)

Au sujet du blocage du site d’information TSA sur les réseaux d’Algérie Télécom et Mobilis, le ministre a nié que son département soit lié à ce blocage que la direction du journal assimile « acte de censure non assumé ».

Tunisie- Les taxes proposées par la LF 2018 risquent de pénaliser tout le secteur touristique (FTH)

La réactivation du timbre de 30 dinars à la sortie du territoire qui devra être payée par les ressortissants étrangers hors maghrébins, rapporterait plus à l’Etat que la taxe de 3 dinars sur la nuitée, selon le président de la FTH.