Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 19 Juin 2018

Tunisie–Municipales 2018: 37% des élus sont des jeunes et 47% sont des femmes (ISIE)

Quelque 37% des élus aux élections municipales du 6 mai 2018 sont âgés de moins de 35 ans et 47% sont des femmes, a annoncé mercredi le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Mohamed Tlili Mansri, Lors de la présentation des résultats définitifs des élections municipales, Mansri a indiqué que les résultats préliminaires ont été validés par le conseil de l’ISIE suite au rejet de tous les recours par le Tribunal administratif.

Les résultats définitifs des municipales 2018 sont comme suit :

Taux de participation final 35,6%
Nombre de bulletins blancs 35753 (1,9%)
Nombre de bulletins nuls 71517 (3,7%)
Nombre de bulletins déclarés 1806969 (94,4%)

Les plus grands taux de participation :

Municipalité Circonscription Taux
Masdour-Menzel Harb Monastir 69,38%
Ghenada Monastir 68,27%
Dar Allouche Nabeul I 65,42%
Sidi Boubaker Gafsa 65,29%
El-Maâmoura Nabeul I 64,31%

Les plus bas taux de participation :

Municipalité Circonscription Taux
Ettadhamen Ariana 18,46%
El-Gazala Bizerte 18,55%
Jendouba Jendouba 20,33%
Douar Hicher Manouba 21,76%
Balta-Bououn Jendouba 21,92%

Le nombre total des listes 2074

Le taux des listes ayant remporté des sièges aux élections 93,5%
Le taux des listes n’ayant pas remporté de sièges 6,5%

Nombre de listes ayant remporté moins de 3% des voix :

Listes indépendantes 55
Listes partisanes 48
Listes de coalition 12

Total 115

Répartition des sièges :

Listes indépendantes 2373
Ennahdha 2139
Nidaa Tounes 1600
Front populaire 261
Courant démocrate 205
Le mouvement Machrou Tounes 124
Le mouvement Echaab 100
Afek Tounes 93
Mouvement Tounes El Irada 84
Le parti destourien libre 76
L’Union civile 66
L’initiative 23
Bani Watani 15
Le parti socialiste 13
L’union populaire républicaine 7
Le parti organisation des générations 6

La répartition des gagnants ayant remporté des sièges aux conseils municipaux par sexe :

Hommes 53%
Femmes 43%

Les têtes de listes ayant remporté des sièges par sexe :

Hommes 70%
Femmes 30%

Répartition des sièges selon la catégorie d’âge :

Moins de 35 ans 37%
Entre 36 ans et 45 ans 26%
Entre 46 et 60 ans 30%
Plus de 60 ans 7%

Les gagnants n’ayant pas remporté de siège en raison du retrait de leur candidature après les délais ou de décès 4

Lors de la conférence de presse, Nabil Baffoun, membre du conseil de l’ISIE a souligné que 1800 personnes porteuses de handicap dont 18 têtes de liste ont remporté des sièges aux élections municipales de 2018.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Il faut revoir le système algérien de sécurité sociale"-CEE-(Audio)

  Les animateurs du Café d’experts économiques de Radio M, Mustapha Goumiri et Ferhat Ait Ali sont revenus sur la Loi de finances complémentaires 2018 et particulièrement sur la question du financement du système national de la sécurité sociale.

Les huit tares de l’économie algérienne sous l’œil d'un expert

  Selon Souhil Meddah, expert en économie, les différents gouvernements qui se sont succédé depuis l’arrivée de Bouteflika au pouvoir, au mieux,  n’ont pas eu de politique économique et, au pire, ont fait de l’anti-économie.

Tunisie: La décision de la BCT d’augmenter son taux directeur inquiète les patrons

  Le vrai remède réside, selon la CONECT, dans l’accélération de la mise en œuvre des réformes stratégiques.