Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

Tunisie: Sfax abrite le Forum international du tourisme des jeunes

« L'auberge de jeunesse, notre maison », tel est le slogan du Forum international du tourisme des jeunes qui sera organisé, jeudi prochain, à Sfax, par l’Association tunisienne des Auberges et Tourisme des Jeunes (ATATJ), avec la participation de la Fédération internationale des auberges de jeunesse (FIAJ), représentée par son directeur exécutif, ainsi que plusieurs experts locaux et internationaux dans le domaine des activités lucratives et touristiques des jeunes.
Le président de l’ATATJ, Moncef Ben Mansour, a indiqué, lors d’une conférence de presse, samedi 22 courant, que ce forum permettra d’aborder plusieurs thèmes et problématiques portant sur la promotion de la qualité et des programmes visant à développer les prestations fournies par les auberges ainsi que le réseautage et la réservation en ligne dans 5.000 auberges de jeunesse à travers le monde y compris la Tunisie.
Cette rencontre sera, également, l’occasion d’examiner le plan stratégique du tourisme des jeunes en Tunisie (2018-2023) et les perspectives de développer cette activité, conformément à l’approche adoptée par l’Union internationale des auberges de jeunesse et de valoriser le rôle de ces espaces dans le rapprochement des civilisations et des cultures.
Créée en 1962, l’ATATJ se veut “un acteur actif dans l’attraction des jeunes et sur la formation de leurs personnalités”, a rappelé Ben Mansour, ajoutant que l’association œuvrera à faire du gouvernorat de Sfax l’un des plus importants sites tunisiens de tourisme de jeunesse.
D’après le responsable, le ministère se penche actuellement sur l’élaboration d’une carte nationale des maisons de jeunes et des unités mobiles d’animation ainsi que des structures d’accueil, de tourisme des jeunes et des clubs de jeunes ruraux permanents et mobiles dans l’objectif de favoriser une restructuration globale de cette activité.
De son côté, le coordinateur du Forum, Mohamed Megdich, a annoncé la mise en place d’un centre régional de réservation à distance au sein de l’Instance régionale de l’ATATJ de Sfax, indiquant que ce centre permettra aux jeunes de réserver dans n’importe quelle auberge de jeunesse, dans l’un des 65 pays membres de la FIAJ.
Megdich a précisé que le document de réservation est reconnu par plusieurs ambassades et consulats officiels.
Le président de l’Instance régionale des auberges et tourisme de jeunesse, Ezzeddine Zouch, a qualifié ce forum de “distingué”, dans la mesure où il présente le gouvernorat de Sfax comme un site important dans la promotion du tourisme de jeunesse, à l’échelle nationale et internationale.
A noter que l’ATATJ est une association à but non lucratif. Elle a adhéré à la FIAJ depuis sa création.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?