Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

Mauritanie: Quelque 427 mille personnes affectées par la sècheresse de 2107 bénéficieront d'une aide du PAM

Quelque 427 mille personnes affectées par la sècheresse qui a frappé la Mauritanie en 2107, bénéficieront d'une aide du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) sous forme de produits alimentaires et de transferts monétaires, selon un communiqué de cette organisation publié vendredi.
"Dans un premier temps, le PAM fournira une assistance à quelque 65.000 personnes à travers des distributions mensuelles à Kaédi (sud), puis à Selibaby et Nema (sud est et est du pays", précise ce communiqué.
"Dans un deuxième temps, l'assistance fournie par le PAM s'étendra à d'autres moughataas (arrondissements), ciblant environ 221.000 personnes en insécurité alimentaire sévère de juin à septembre 2018, et jusqu'à 427.000 personnes au total", ajoute le texte.
Selon Noël Gentile, représentant du PAM en Mauritanie cité par ce communiqué, "la faiblesse des pluies et leur mauvaise répartition en 2017 pèsent sur la production agricole et pastorale, conduisant à une période de soudure particulièrement précoce, longue et difficile pour les populations vulnérables".
"L'action du PAM s'inscrit parmi les efforts du gouvernement mauritanien et de l'ensemble du secteur humanitaire pour mettre en œuvre un plan de réponse conjoint et complémentaire, chiffré à près de 200 millions de dollars américains", souligne le communiqué du PAM.
Le gouvernement mauritanien, qui n'a pas lancé un appel à l'aide de la communauté internationale, pour faire face à la sècheresse aiguë, a toutefois reçu, en 2017, des aides de l'Arabie saoudite et de la FAO.
L'opposition politique dénonce "l'immobilisme" des autorités face à l'ampleur de la sècheresse "la plus aiguë depuis 70 ans" et qui rappelle les grandes sècheresses des années 1972-1973.

Xinhua


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?