Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

L'UNESCO lancera un projet sur la prévention de l’extrémisme violent en Tunisie, en Jordanie, en Libye et au Maroc

L’UNESCO et le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT) lanceront un projet sur la "Prévention de l'extrémisme violent par l'autonomisation des jeunes en Tunisie, en Jordanie, en Libye et au Maroc".
D’une durée de deux ans, ce projet sera lancé lors d’un événement organisé au siège de l’UNESCO, le 24 avril.
Au cours de cet événement, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, et le Secrétaire général adjoint du Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov, débattront des solutions proposées par les Nations Unies et l’UNESCO pour répondre à l’extrémisme violent avec deux jeunes acteurs du changement de la région arabe, Souli Aslam (Tunisie) et Hajer Sharief (Libye).
Six jeunes de la région qui ont été touchés par l’extrémisme violent témoigneront également pendant cet événement.
Ce nouveau projet apportera son soutien à des initiatives menées sur le terrain par des jeunes dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture et des médias pour prévenir l’extrémisme violent.
Des organisations de jeunesse, des acteurs du monde de l'éducation et des professionnels des médias seront mobilisés autour d’un ensemble d’activités telles que des dialogues interculturels à destination des jeunes, des formations sur la couverture médiatique des conflits ou encore des laboratoires destinés à développer la pensée critique.
Depuis 2016, un jeune (15-29 ans) sur quatre a été touché d'une manière ou d'une autre par la violence ou un conflit armé.
Les jeunes, qui représentent près de 1,2 milliard de la population mondiale, font régulièrement la preuve de leur capacité de résilience malgré les difficultés qu’ils rencontrent. Pourtant, certains se laissent séduire par les solutions globalisantes des groupes prônant l’extrémisme violent.
Le projet, cofinancé par le Canada, est un effort collectif visant à impliquer les jeunes dans la lutte contre l'extrémisme violent, un problème qui affecte de manière disproportionnée les jeunes en Tunisie, en Jordanie, en Libye et au Maroc.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?