Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 22 Mai 2018

La Mauritanie abritera la 62ème Session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples

La capitale de notre pays abritera du 25 avril au 9 mai 2018 les travaux de la 62éme session ordinaire de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) .
Les travaux de la 62eme session seront précédés par la tenue du forum des ONGs du 21 au 23 Avril 2018 et la rencontre des Institutions nationales africaines des droits de l’homme (INADH) prévue les 23 et 24 avril 2018.
La tenue de la 62e session intervient dans un contexte marqué par l'engagement remarquable de notre pays en faveur de l'intégration régionale et l'amélioration constante des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, au niveau national.
Fidèle à ses traditions d’hospitalité, d’ouverture et de tolérance la République Islamique de Mauritanie souhaite la bienvenue aux participants à la 62éme Session de la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et ne ménagera aucun effort pour assurer la pleine réussite de cet important événement continental.
Principal Organe de l'Union Africaine chargée de la promotion et de la protection des droits de l'Homme et des Peuples en Afrique, la Commission créée en vertu de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples tient deux sessions ordinaires par an, avec des séances publiques et privées qui donnent l’occasion à des échanges interactifs sur la situation des droits humains en Afrique.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

"Les banques algériennes ont une capacité limitée en matière de prise de risque" (expert)

  Pour l’expert la mentalité figure parmi les obstacles face au changement dans le domaine bancaire.

Algérie: 60 % des énergies renouvelables devraient être dirigés vers le secteur agricole

  Les petits agriculteurs constituent la catégorie ayant le plus besoin de l’énergie solaire pour assurer l’irrigation des terres.

E-commerce: De nouvelles possibilités pour l’économie algérienne (contribution)

  On aborde régulièrement l’e-commerce en Algérie, de la législation à développer pour protéger les consommateurs aux contraintes locales liées à cette activité, quel est l’impact des entreprises spécialisées dans ce domaine sur l’économie locale? Et quelles formations dispensent-elles à notre jeunesse?