Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

Le parlement de la CEDEAO réaffirme son soutien à la demande d’adhésion du Maroc

Le parlement de la la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réaffirmé, jeudi à Rabat, son soutien à la demande d’adhésion du Maroc.
Le président et les membres du parlement de la CEDEAO ayant pris part au colloque organisé par la Chambre des Représentants en partenariat avec le parlement de la CEDEAO sous le thème ” vers une meilleure circulation des personnes et des biens entre les pays africains”, ont souligné que cette adhésion constituera, sans nul doute, une valeur ajoutée pour la Communauté, et sera propice à un échange mutuellement bénéfique et au partage de bonnes pratiques entre les pays membres. Cette adhésion permettra de consolider le processus d’intégration économique des pays du continent et de réaliser les aspirations et les ambitions de ses peuples, précise un communiqué de la Chambre des Représentants, publié à l’issue des travaux.
Les intervenants à ce colloque ont appelé dans la déclaration finale à accompagner, à l’échelon parlementaire, l’intégration économique et l’évolution d’un espace africain “prospère, paisible et ouvert” à tous les Africains.
Ils ont, aussi, salué le lancement de la mise sur pied d’une zone de libre-échange continentale africaine, qui a recueilli, le 21 mars 2018, les signatures de plus de quarante pays africains, ayant adopté une convention-cadre portant création de ladite zone et exprimé leur engagement à s’approprier les politiques et les procédures susceptibles de faire aboutir ce projet africain ambitieux et prometteur, en adoptant les législations inhérentes à son encadrement.
Ils ont également manifesté leur volonté de poursuivre le dialogue et la concertation pour accompagner et faire aboutir l’intégration économique et surtout humaine de la région ouest-africaine et du continent dans son ensemble.
Par ailleurs, les participants ont souligné que la protection de l’environnement doit constituer la toile de fond de tout processus d’intégration africaine et que le développement de l’Afrique ne peut être que durable, pour garantir le bien-être des générations futures en Afrique et à travers le monde.
De même, ils ont exprimé leur satisfaction de l’effort méritoire de mobilisation de la communauté parlementaire africaine, dont les représentants se sont concertés à Rabat le 27 octobre 2017, à la veille de la COP 23, et ont adopté la “Déclaration de Rabat”.
Cette conférence s’inscrit dans le cadre de la consécration de la présence marocaine renouvelée et active dans le continent africain et dans le contexte de l’examen des questions d’actualité sur la scène régionale et continentale, ainsi que la recherche des formules susceptibles de renforcer la coopération économique entre les pays du continent africain.

MAP


Évaluer cet élément
(1 Vote)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie: Grève générale dans tous les ports du pays les 26, 27 et 28 avril

  Cette décision a été prise à l’unanimité par le bureau exécutif élargi de l’UTICA consacré à l’examen du dossier des entreprises spécialisées dans l’amarrage, le désamarrage et la protection des navires ainsi que des différentes préoccupations des professionnels.

Algérie: le coût de réalisation des logements dans le Sud supérieur de 20% à celui des autres régions du pays

Le coût de réalisation d'un logement au Sud est estimé à 43.000 DA/m², contre 36.000 DA/m² dans les autres régions du territoire national.

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).