Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Algérie: La wilaya d’Ouargla s’oriente vers le thermalisme pour développer le secteur du tourisme

Les efforts de développement du tourisme dans la wilaya d’Ouargla s’orientent vers la promotion du thermalisme, un des segments important du tourisme saharien susceptible de drainer des touristes et curistes, a-t-on appris jeudi de la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat (DTA).
En dépit de l’éparpillement à travers le territoire de la wilaya d’Ouargla d’une quarantaine de sources thermales de divers débits d’eau (entre 80 litres/seconde et 250 l/s) et de températures variant de 40 à 60 degrés,ces thermes demeurent inexploités, a relevé le DTA.
M. Abdallah Belaid a estimé que l’exploitation optimale de cette ressource thermale ouvrira de larges perspectives au tourisme saharien et de santé à même d’attirer des touristes nationaux et étrangers et de permettre à la région à renouer avec les flux touristiques d’antan.
Ces stations thermales sont en majorité localisées à travers 18 communes de la wilaya, dont Ain-Sahra (commune de Nezla), Khecham-Errih et Gouiret El-Acheb (Hassi Benabdallah), El-Hedeb (Rouissat), Gassi-Touil et Haoud Et-Tamr (Hassi-Messaoud), El-Gueddachi (El-Hedjira) et Herihira (Mégarine).
Elles présentent des vertus thérapeutiques grâce à leur eau riche en composants chimiques (chlore, sodium, souffre et autres), nécessaires pour la cure de nombreuses pathologies dermatologique, respiratoire, rhumatismale et articulatoire.
Le programme de la DTA s’articule, dans le cadre de la sensibilisation des promoteurs, sur la vulgarisation de l’importance que revêtent ces stations dans la promotion du tourisme thermal, en particulier, et du tourisme saharien en général, à travers l’organisation d’évènements d’information sur les facilités et avantages accordés aux investisseurs dans le domaine.
La wilaya d’Ouargla s’était vue accorder des projets de développement et d’exploitation des sources thermales qui trainent pour des raisons liées au choix de terrain, et les efforts se poursuivent actuellement, conjointement avec les parties concernées, pour régulariser la situation dans de brefs délais.
Regain touristique relevé l’année dernière dans la région
La wilaya a enregistré l’année dernière un véritable regain de l’activité touristique qui s’est traduit par l’accueil, au titre de la saison touristique saharienne et des activités de certaines agences activant dans la région, d’un flux de plus de 700 visiteurs de nationalités étrangères (japonaise, portugaise et italienne notamment), a fait savoir le directeur du secteur.
Abdallah Belaid a estimé que la promotion médiatique du produit touristique, menée avec le concours des agences et offices de tourisme à travers de grandes manifestations touristiques et culturelles, constitue un levier important à même d’intéresser le touriste à la destination touristique saharienne algérienne.
L’investissement touristique dans la wilaya d’Ouargla a connu ces dernières années une dynamique, à la faveur des avantages prévus par les pouvoirs publics pour encourager ce créneau, ayant permis de concrétiser divers projets, et d’autres sont encore en chantier, notamment des structures hôtelières, a-t-il souligné.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.