Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

L'Algérie joue "depuis toujours un rôle majeur et essentiel" dans la stabilité du Mali (Soumeylou Boubèye Maïga)

L'Algérie joue "depuis toujours un rôle majeur et essentiel" dans la stabilité du Mali, a soutenu samedi à Alger, le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga.
"L'Algérie joue depuis toujours un rôle majeur et essentiel dans la stabilité du Mali. A deux reprises au moins, elle est intervenue pour aider les Maliens à se retrouver entre eux, que ce soit en 1992 ou en 2015", a-t-il affirmé, à son arrivée à l'aéroport international Houari Boumediene.
Il a ajouté qu'aujourd'hui, ce qui faisait "la pierre angulaire" de la politique malienne intérieure et extérieure du Mali c'était l'accord de paix et de réconciliation au Mali, issu du processus d'Alger, soulignant que les relations entre les deux pays "puisaient leur source dans une histoire commune".
Il a rappelé dans ce sens que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika avait séjourné durant les années 60 à Gao(Nord du Mali), où il dirigeait le front Sud de la Guerre de libération l'Algérie, affirmant que les relations entre les deux pays "sont demeurées profondes et constantes".
Il a relevé que sa visite s'inscrivait dans ce cadre, pour que les relations entre les deux pays, sur l'ensemble des domaines, puissent être à "la hauteur" de ce qu'elles sont au niveau institutionnel, affirmant qu'il avait réservé sa première visite officielle à l'international à l'Algérie.
L`accord de paix et de réconciliation au Mali, signé dans une première étape en mai 2015, et dans une deuxième phase en juin de la même année, par toutes les parties maliennes à Bamako, avait été obtenu après cinq rounds de dialogue, engagé en juillet 2014 sous la conduite d`une médiation internationale, dont l`Algérie avait été le chef de file.
Le Premier ministre malien est arrivé samedi à Alger pour une visite de travail de deux jours, à l’invitation de M. Ouyahia.
Cette visite qui s’inscrit dans le cadre du dialogue et de concertation existant entre les deux pays, sera l'occasion pour M. Maïga d'examiner avec son homologue algérien la coopération bilatérale et les perspectives de sa consolidation et de son élargissement.
Elle permettra également "d'aborder les questions régionales d'intérêt commun, notamment au Sahel".

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.

La réussite de l’industrie automobile en Algérie, selon Luca De Meo, Président de SEAT (vidéo)

« La réussite de l’industrie automobile en Algérie nécessite des conditions et du temps », selon Luca De Meo, Président du groupe SEAT.