Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 24 Avril 2018

  •   aps
  • samedi 16 décembre 2017 11:39

Algérie: La Caci-France veut développer le partenariat algéro-français

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie en France (CACI France), qui veut assurer le rôle d’intermédiaire entre les institutions et les entreprises privées d’Algérie et de France, a réaffirmé vendredi à Paris sa volonté à contribuer à la nouvelle dynamique de partenariat algéro-français.

Lors de sa deuxième Assemblée générale ordinaire (AGO), qui s'est déroulée au siège de l'ambassade d'Algérie en France, afin de faire le point sur son parcours depuis sa création en 2015, la CACI France a noté avec "satisfaction" les dernières mesures en faveur des membres de la communauté prises par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et annoncées, le 7 décembre à Paris, par le Premier ministre Ahmed Ouyahia.
Dans son allocution, l'ambassadeur d'Algérie en France, Abdelkader Mesdoua, a affirmé que le contexte de l'organisation de cette AGO est "positif" et "prometteur" parce que cette dernière intervient après "deux grandes séquences" dans les relations algéro-françaises, citant à cet effet la visite du président français Emmanuel Macron en Algérie et la tenue à Paris de la 4e session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN).

Il a rappelé, dans ce cadre, que la coopération bilatérale entre l'Algérie et la France a été couronnée, pour l'année de 2017, par la signature de 24 accords. "Ce sont des relations denses, multiples et profondes", a-t-il souligné.

Par ailleurs, l'ambassadeur qualifié les mesures en faveur de la communauté nationale vivant à l'étranger de décisions "fortes" qui doivent "encourager les investissements des membres de la communauté dans leur pays", appelant la CACI France à jouer le rôle de "catalyseur" des investissements.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Natixis Algérie lance la première banque mobile du pays

  « BANXY utilise une technologie de pointe de vidéo-identification et des algorithmes de calcul pour garantir la sécurité de ses clients ainsi que de leurs données ».

Tunisie : Le système d’achats publics en ligne "TUNPES" sera obligatoire à partir de septembre 2018

  Environ 274 acheteurs publics ont déjà adhéré à la plateforme “TUNEPS” ainsi que plus de 1.800 approvisionneurs.

Algérie : "Nous exporterons du marbre et du granit dès fin 2018" (Omar Hasnaoui)

    Fort des  12 entreprises spécialisées dont se compose son pôle Construction, le GSH offre aux opérateurs du secteur, algériens et étrangers, une solution globale couvrant tous les métiers liés au bâtiment.