Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

  •   APS
  • samedi 16 décembre 2017 11:08

Algérie: Le ministre de la santé veut accélérer la réforme hospitalière

 

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hesbellaoui, a affirmé, vendredi à Alger, que la réforme hospitalière en cours gagnerait en "cohérence" et "en pertinence" avec l’avènement d’une nouvelle loi sanitaire.
"La réforme hospitalière en cours gagnerait en cohérence et en pertinence avec l’avènement d’une nouvelle loi sanitaire inscrivant toutes nos actions dans une logique d’optimisation des ressources et de mise en commun des capacités", a indiqué le ministre à l'ouverture des travaux du 2ème congrès de l’Académie algérienne d’allergologie.
Il a indiqué que "le déphasage, dans l’absolu, existant entre les capacités intrinsèques et les résultats obtenus est imputable pour une large part aux insuffisances enregistrées dans le domaine des mécanismes d’intersectorialité".
Selon le ministre, ce congrès "a le mérite, en termes de problématique, d’intégrer tous les déterminants dans la mesure où la santé n’est pas uniquement une affaire de médecine mais bel et bien le reflet de la capacité de la société à œuvrer à concrétiser l’idéal du bien-être global des individus qui la composent", assurant que la santé s’inscrit dans "une logique stratégique globale intégrant tous les domaines d’intérêt en rapport direct ou indirect avec la santé de l’être humain, plus particulièrement la logique quasi organique caractérisant la relation de causalité entre la qualité du milieu et la santé de l’être humain".
Concernant le thème du congrès, il a indiqué qu'à l’entame du troisième millénaire, les maladies allergiques connaissent une "véritable inflation" à l’échelle du monde, notant que ces maladies sont classées "au cinquième rang des préoccupations de santé publique dans le monde".

"Les nombreux thèmes scientifiques retenus au cours de cette deuxième édition témoignent de l’intérêt qu’accorde la communauté scientifique au domaine de l’allergologie", a-t-il dit, tout en se félicitant de l’"étroite collaboration" entre la faculté de médecine d’Alger et des spécialistes européens qui avait permis la mise en place du Certificat d’études spéciales en allergologie.

 


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.

La réussite de l’industrie automobile en Algérie, selon Luca De Meo, Président de SEAT (vidéo)

« La réussite de l’industrie automobile en Algérie nécessite des conditions et du temps », selon Luca De Meo, Président du groupe SEAT.