Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 21 Janvier 2018

Tunisie: Des partis appellent l’ISIE à une nouvelle réunion de concertation pour définir la feuille de route des municipales

Dix partis politiques, réunis, mardi, ont appelé l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à organiser, dans les plus brefs délais, une réunion de concertation avec tous les partis pour définir la feuille de route pour les élections municipales.
Ils appellent, aussi, à adopter le Code de collectivités locales, mettre en place les chambres régionales du Tribunal administratif et garantir la neutralité de l’administration.
Dans une déclaration, publiée à l’issue d’une réunion dans les locaux du parti Afek Tounes, les dix partis rappellent les réserves émises à propos de la publication par l’ISIE du calendrier des municipales prévues le 25 mars 2018, sans avoir consulté au préalable les partis politiques et les différentes parties concernés par cette échéance électorale.
Les dix partis en question sont : “Afek Tounes”, “Al-Massar”, “Al-Badil”, “Machrou Tounes”, “La Tunisie d’abord”, “Al-Joumhouri”, “Al-Moubadara”, “Al-Moustaqbel”, le parti du Travail patriotique et démocratique et parti de la “Rencontre destourienne”.
Il a été, également, décidé au cours de cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre des rencontres périodiques de concertation entre les dix partis en question, de définir les modalités de participation commune lors des prochaines municipales, lit-on de même source.
Par ailleurs, la réunion a examiné la situation générale du pays et l’état d’avancement du processus électoral et noté l’appel de certains partis au pouvoir au report des élections pour la mi-mai 2018.
Le président de l’ISIE, Mohamed Tlili Mansri, a assuré, vendredi dernier, à l’agence TAP, que l’instance est à pied d’œuvre pour tenir les élections municipales à la date prévue du 25 mars 2018. Il n’a pas écarté, toutefois, un éventuel report de cette date à la lumière des résultats des concertations avec les partis politiques.
Il a ajouté que le conseil de l’instance s’est réuni avec les représentants de dix partis politiques. Une séance qui s’est focalisée sur les difficultés liées aux candidatures et à l’étroitesse des délais.
Selon lui, l’ISIE envisage d’élargir les concertations à la majorité des partis sans exclusion.
Le conseil de l’instance décidera, en fonction des résultats de ses concertations avec les partis politiques, de changer ou de maintenir la date du 25 mars 2018 pour l’organisation des élections, a-t-il dit.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

Quelle est parmi les mesures de la loi de finances pour 2018 en Algérie celle que vous redoutez le plus pour votre budget

La hausse du prix des carburants ? - 52.1%
La taxe à 30% et plus du matériel informatique ? - 33%
L’augmentation du prix du tabac ? - 10.1%

Total votes: 1704

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Les importations n’ont reculé que d’un (1) milliard de dollars en 2017

Les exportations ont, en revanche, nettement augmenté à 34,76 mds usd en 2017 contre 30,02 mds usd en 2016 (+15,8%).

Algérie-La révision de la loi sur les hydrocarbures pourrait intervenir avant fin 2018

La révision de la loi sur les hydrocarbures prendra en charge non seulement" l’aspect fiscal mais aussi l’aspect légal, contractuel et tous les autres aspects relatifs à la loi", selon le P-dg de Sonatrach.

La réussite de l’industrie automobile en Algérie, selon Luca De Meo, Président de SEAT (vidéo)

« La réussite de l’industrie automobile en Algérie nécessite des conditions et du temps », selon Luca De Meo, Président du groupe SEAT.