Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Samedi, 21 Avril 2018

Le blocus au Yémen pourrait causer une "catastrophe humanitaire" (organisations)

Plusieurs organisations humanitaires ont appelé mardi à un allègement significatif du blocus imposé par l'Arabie saoudite au Yémen pour permettre l'acheminement de vivres vers une population au bord de la famine.
La coalition sous commandement saoudien en lutte contre les rebelles houthis pro-iraniens a assoupli le blocus qu'elle impose depuis des mois au pays où quelque 8,4 millions de Yéménites sont menacés par la famine, estimaient lundi les Nations unies.
Le chef du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations unies (Ocha) a récemment demandé à la coalition de lever totalement son blocus.
"Nous cherchons à empêcher une famine de se produire", a déclaré mardi à la Fondation Thomson Reuters le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) au Yémen, Stephen Anderson.
"Nous aurons une catastrophe humanitaire de plus grande ampleur si les navires commerciaux transportant de l'eau et du carburant ne peuvent pas passer. La communauté internationale ne pourra pas contrôler la situation."
La coalition justifie le blocus par la nécessité d'empêcher l'Iran d'approvisionner en armes ses alliés houthis via Hodeidah, principal port du Yémen, par lequel transite également l'aide alimentaire. L'Iran dément fournir des armes aux Houthis.
"Certains navires commerciaux ont pu passer mais cela n'est pas suffisant", a estimé Anderson. "Les prix sont un sujet de préoccupation. Les gens consacrent 70% de leurs revenus pour la nourriture. Comment vont-ils joindre les deux bouts ?"
Plus de 85% de la nourriture et des médicaments au Yémen proviennent de l'importation.
La situation est particulièrement grave dans les hôpitaux dont les générateurs fonctionnent avec du carburant.
Le conflit au Yémen, qui a fait plus de 10.000 morts, a contraint plus de deux millions de personnes à l'exil et provoqué une épidémie de choléra qui a touché plus d'un million de personnes.

Reuters


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

La CEDEAO, cadre “idoine” pour institutionnaliser le partenariat d’exception Maroc-Afrique de l’Ouest (Brahim Fassi Fihri)

  La conférence d’Abidjan est initiée par l’Institut Amadeus en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et avec la collaboration du Centre ivoirien des recherches économiques et sociales (CIRES).

La France expulse un imam salafiste vers l'Algérie

  La Cour a rejeté la demande de l'avocat de l'imam de suspendre provisoirement son expulsion.

L'UA appelle la communauté internationale à soutenir la résolution politique du conflit en Libye

  Une force tripartite de l'UA, de l'Union européenne (UE) et de l'ONU tente de venir en aide aux migrants africains bloqués en Libye.