Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 21 Juin 2018

  •   Agences
  • samedi 11 novembre 2017 12:15

Tunisie: vers une coordination entre Ennahdha, Nidaa et l’UPL

 

Les partis Ennahdha, Nidaa Tounes et l’Union patriotique libre (UPL) vont prochainement créer une coordination politique, indique samedi la radio Mosaïque FM.
La radio a précisé qu’une réunion se tiendra, le lundi 13 novembre, entre Rached Ghannouchi, Hafedh Caid Essebsi et Slim Riahi, en présence des présidents des blocs parlementaires de leurs partis, dans le local de Nidaa Tounes, aux Berges du Lac, à Tunis, pour donner naissance à cette coordination.
Cette coordination, qui vise à soutenir le gouvernement d’union nationale , va tenir des réunions consultatives périodiques avec le chef du gouvernement Youssef Chahed, rapporte encore Mosaïque FM.
Il n’est pas difficile de comprendre que le projet de cette coordination vient en réaction à la création annoncée du Front parlementaire, initiative lancée par les blocs Al-Horra (Machrou Tounes) et Afek Tounes, et qui regroupera une quarantaine de députés, dont beaucoup issus de Nidaa, et qui se donne pour mission, lui aussi de soutenir le gouvernement Chahed.
Le soudain rapprochement de Slim Riahi des partis Ennahdha et Nidaa, qu’il critiquait vertement il n’y a pas si longtemps, s’explique aisément: étant aux prises avec des poursuites judiciaires pour blanchiment d’argent, l’homme d’affaires cherche, visiblement, la protection des deux partis de la majorité.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

CPP du 07.03.2018: "Le 8 mars provoque un clash de civilisations sur RadioM"

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

Le ministère du Travail veut que les syndicats respectent uneloi qu'il transgresse lui-même (N.Bouderba)

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie: "la fiscalité pétrolière a augmenté de 19% en 2018" (Sonatrach)

  Concernant les recettes d’exportation Sonatrach a réalisé 14,8 milliards de dollars jusqu'à fin mai dernier, en hausse de 17%, selon les chiffres officiels.

En prêtant davantage aux femmes, les banques tunisiennes pourraient stimuler la croissance (Rapport SFI)

  La Tunisie est considéré comme l’un de pays les plus progressistes en matière de droits des femmes dans la région MENA.

Algérie: La 51/49% restera une "ligne rouge" dans le secteur des hydrocarbures (Sonatrach)

Le futur cadre juridique relatif au secteur des hydrocarbures permettra une "clarification" du rôle du ministère de l'Energie, ainsi que ceux de l'Agence Alnaft et de l’ARH.