Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mardi, 21 Novembre 2017

  •   Agences
  • samedi 11 novembre 2017 08:50

Tunisie: Plainte des agences de voyage contre le ministère du Tourisme

 

 

La Fédération tunisienne des agences de voyages (Ftav) va porter plainte contre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

C’est ce qu’a annoncé son président Mohamed Ali Toumi, lors d’une conférence de presse, aujourd’hui, vendredi 10 novembre 2017, à Tunis, en précisant que la fédération va saisir le tribunal administratif pour faire arrêter l’application d’un décret gouvernemental publié dans le Journal officiel de la république tunisienne (Jort), en septembre dernier.

Ce décret gouvernemental modifie l’article 5 de la loi de 2006 régissant les agences de voyage et dispose désormais que les institutions publiques peuvent exercer les missions des agences de voyage, par allusion à la Société des services nationaux et des résidences Montazah Gammarth, chargée d’organiser les voyages à La Mecque et à Médine (Arabie-Saoudite) pour le haj (pélerinage) et la ômra (petit pèlerinage). Ce qui constitue, selon M. Toumi, une légalisation de la concurrence déloyale que subiront les agences de voyages privées et qui leur causera d’énormes pertes, sans parler des pertes d’emplois qui seront enregistrées en conséquence.

Le président de la Ftav a, par ailleurs, rappelé que la justice avait déjà émis une décision judiciaire contre le monopole de la société Montazah Gammarth et reconnu le droit des agences privées d’organiser les voyages du haj et de la ômra.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP n’a pas comparé Bouteflika à Mugabe, mais n’en pense pas moins

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Transformer en euros ou dollars votre épargne en devises ? - 31.8%
Ne pas céder à la panique car l'inflation sera encore maitrisée en 2018 ? - 11.2%
Plaider pour un changement de monnaie afin de bancariser l'argent informel ? - 50.9%

Total votes: 1822

Vidéos

«Une augmentation des tarifs d’électricité en 2018 n’est pas impossible »-Badache

A ne pas manquer

Prev Next

La SDC terminera l’année avec un déficit de près de 49 milliards de dinars

  Les chiffres les plus récents de la Sonelgaz font état d’un taux d’électrification à l’échelle nationale de 99%. Le taux de raccordement au gaz est, quant à lui, de 60%.

Algérie : Ouverture d’une unité d’assemblage de Smartphones LG

Bomare Company et le groupe LG ont déjà lancé une unité de production de téléviseurs.

Maroc : Ralentissement de la croissance prévue en 2018 à moins de 4% (FMI)

La loi de Finances 2017, élaborée par le gouvernement sortant d’Abdeil-Ilah Benkirane table sur une croissance de 4,6% pour 2017.