Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   Agences
  • samedi 11 novembre 2017 08:50

Tunisie: Plainte des agences de voyage contre le ministère du Tourisme

 

 

La Fédération tunisienne des agences de voyages (Ftav) va porter plainte contre le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.

C’est ce qu’a annoncé son président Mohamed Ali Toumi, lors d’une conférence de presse, aujourd’hui, vendredi 10 novembre 2017, à Tunis, en précisant que la fédération va saisir le tribunal administratif pour faire arrêter l’application d’un décret gouvernemental publié dans le Journal officiel de la république tunisienne (Jort), en septembre dernier.

Ce décret gouvernemental modifie l’article 5 de la loi de 2006 régissant les agences de voyage et dispose désormais que les institutions publiques peuvent exercer les missions des agences de voyage, par allusion à la Société des services nationaux et des résidences Montazah Gammarth, chargée d’organiser les voyages à La Mecque et à Médine (Arabie-Saoudite) pour le haj (pélerinage) et la ômra (petit pèlerinage). Ce qui constitue, selon M. Toumi, une légalisation de la concurrence déloyale que subiront les agences de voyages privées et qui leur causera d’énormes pertes, sans parler des pertes d’emplois qui seront enregistrées en conséquence.

Le président de la Ftav a, par ailleurs, rappelé que la justice avait déjà émis une décision judiciaire contre le monopole de la société Montazah Gammarth et reconnu le droit des agences privées d’organiser les voyages du haj et de la ômra.


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

"Il faut poursuivre les réformes engagées au début des années 2000"-Temmar

A ne pas manquer

Prev Next

Les flux commerciaux entre le Maroc et l’Espagne ont dépassé 14 milliards d'euros en 2017

L'Espagne est le premier partenaire économique du Maroc, pour la sixième année consécutive, "tant en importations qu'en exportations".

Condor annonce sa participation pour la troisième année consécutive au MWC 2018

Condor fera découvrir aux visiteurs du Mobile World Congress de Barcelone son nouveau Smartphone Allure M2.  

Bouteflika prêche une "conduite patriotique économique offensive, loin du protectionnisme stérilisant"

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a appelé samedi à une "conduite patriotique économique offensive" en vue de moderniser l'industrie locale et conforter les entreprises publiques et privées.