Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

  •   APS
  • samedi 21 octobre 2017 19:41

Algérie: Le Parti des Travailleurs ira aux élections locales de novembre

 

La Secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune a déclaré, samedi à Alger, que sin parti participera aux élections locales pour défendre "les acquis réalisés" dans divers domaines et mettre en avant les défis que ces assemblées doivent relever pour contribuer à la réalisation du développement local dans le cadre d'une gestion "juste et démocratique".
Lors d'une réunion des têtes de listes du PT en prévision des élections locales du 23 novembre prochain, Mme Hanoune a précisé que son parti participerait à ce rendez-vous électoral avec 520 listes composées "de compétences scientifiques, militantes et politiques".
La SG du PT a insisté sur "l'impératif d'organiser des élections régulières et transparentes et d'éviter les erreurs du passé", soulignant que le PT s'opposait à toute action visant à déstabiliser le pays.
Le PT "n'avancera aucune promesse" durant sa campagne électorale mais s'engagera, toutefois, à mener un combat en faveur de la société, en appelant les citoyens à se mobiliser en intensifiant l'action de proximité, à pallier tous les obstacles et à protéger l'économie nationale".
"Ceux qui ont détourné les deniers publics doivent rendre des comptes", a martelé la SG du PT, mettant l'accent sur "la nécessité de lutter contre la corruption".
Mme Hanoune a également appelé à "protéger les droits des travailleurs et le pouvoir d'achat des citoyens, mettre un terme à la marginalisation et à la politique d'austérité, lutter contre le chômage et réaliser des projets développement dans toutes les régions du pays".

La Secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune a déclaré, samedi à Alger, que sin parti participera aux élections locales pour défendre "les acquis réalisés" dans divers domaines et mettre en avant les défis que ces assemblées doivent relever pour contribuer à la réalisation du développement local dans le cadre d'une gestion "juste et démocratique".
Lors d'une réunion des têtes de listes du PT en prévision des élections locales du 23 novembre prochain, Mme Hanoune a précisé que son parti participerait à ce rendez-vous électoral avec 520 listes composées "de compétences scientifiques, militantes et politiques".
La SG du PT a insisté sur "l'impératif d'organiser des élections régulières et transparentes et d'éviter les erreurs du passé", soulignant que le PT s'opposait à toute action visant à déstabiliser le pays.
Le PT "n'avancera aucune promesse" durant sa campagne électorale mais s'engagera, toutefois, à mener un combat en faveur de la société, en appelant les citoyens à se mobiliser en intensifiant l'action de proximité, à pallier tous les obstacles et à protéger l'économie nationale".
"Ceux qui ont détourné les deniers publics doivent rendre des comptes", a martelé la SG du PT, mettant l'accent sur "la nécessité de lutter contre la corruption".
Mme Hanoune a également appelé à "protéger les droits des travailleurs et le pouvoir d'achat des citoyens, mettre un terme à la marginalisation et à la politique d'austérité, lutter contre le chômage et réaliser des projets développement dans toutes les régions du pays".


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.  

Montage automobile : Les concessionnaires vont devoir chercher leurs équipementiers (responsable)

« La stabilité politique du pays et le cadre incitatif à l’investissement sont des atouts qui permettront d’attirer les équipementiers étrangers », selon un responsable du ministère de l’Industrie.