Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 25 Février 2018

Tunisie: L'INT et l'ODC lancent un site web dédié aux consommateurs des télécommunications

L'Instance nationale des télécommunications (INT) et l'organisation de défense du consommateur (ODC) ont annoncé jeudi le lancement d'un site web info-consommateur (www.intt-info-conso.tn) dédié aux consommateurs des télécommunications “info-consommateur” (www.intt-info-conso.tn).
“Ce site a pour objectif d’orienter le consommateur vers une gestion responsable des services de téléphonie mobile, fixe et Internet”, a souligné Hichem Besbes, président de l’INT, lors d’une conférence de presse organisée à Tunis.
“Le site, disponible actuellement en deux langues (français et arabe), comporte des conseils et recommandations, des informations utiles, un guide pratique téléchargeable, une application de mesure de la qualité d’expérience de l’internet mobile ainsi qu’une plateforme interactive avec les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs de services Internet pour déposer et suivre les réclamations”, a-t-il ajouté.
D’après Hichem Besbes les chiffres du mois d’août 2017, ont révélé un taux d’accès à la téléphonie mobile de 128%, un taux de 26,2% pour l’internet fixe et de 67% pour l’internet mobile.
Le nombre d’abonnés à l’Internet mobile serait de 7,7 millions et la moyenne de consommation mensuelle d’Internet sur le téléphone mobile se situe à environ 2Go.
Intervenant à cette occasion, Slim Saadallah, président de l’ODC, a souligné que la création de ce site web était une mesure indispensable vu le nombre important de réclamations exprimées par les consommateurs et qui sont en rapport avec le secteur des télécommunications. “Grâce à ce site, l’ODC a la possibilité de suivre le cheminement des réclamations et leur aboutissement et ce, dans l’objectif de mieux répondre aux doléances des consommateurs”, a-t-il dit.
“Aujourd’hui le Tunisien dépense des sommes importantes pour le téléphone et l’Internet sans pour autant qu’il comprenne la différence entre les multiples offres des opérateurs et leurs efficacités mais grâce à ce site, il sera un consommateur averti”, a-t-il dit.
Par ailleurs, Slim Saadallah a indiqué que le prochain congrès de l’ODC prévu à la fin du mois de novembre prochain examinera l’amendement du statut de l’organisation afin d’inclure de nouveaux articles qui lui permettent de mieux contrôler les transactions électroniques et le commerce électronique en général.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP divisé sur la formule qui transforme la contestation sociale en nouvelle situation politique

Sondage

la décision d’ouvrir le capital ou de céder une entreprise publique doit remonter au président de la république ? - 6.2%
les privatisations et ouverture de capital doivent passer par la bourse d’Alger ? - 33.5%
il est plus urgent de cesser le soutien financier aux entreprises publiques que de savoir qui va les racheter ? - 34%
il faut maintenir le secteur public tel quel pour préserver l’emploi et l’égalité social ? - 20.7%

Total votes: 889

Vidéos

2017 a été marquée par la répression des ahmadites et des migrants (directrice d’Amnesty Algérie, sur Radio M)

A ne pas manquer

Prev Next

Souhil Meddah:"Le système fiscal algérien n’assure aucun équilibre macroéconomique à moyen et à long termes"

Le problème du régime fiscal algérien est  dans la forme et le schéma de répartition ou de collecte de ses ressources ainsi que dans la capacité des services fiscaux à pouvoir identifier les niches cachées existantes, explique l’expert financier Souhil Meddah.

Au nom de la sécurité des investissements, les véhicules assemblés en Algérie coûtent plus cher

« Le marché local est protégé par les pouvoirs publics et les constructeurs n’ont pas le droit d’augmenter les prix que dans la proportion des augmentations des coûts », selon le Conseiller au cabinet du ministre de l’industrie et des mines.

Algérie- L'inflation moyenne annuelle a atteint 5,2% jusqu'à janvier 2018

  En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de 0,9% en janvier 2018 comparativement à ceux de décembre 2017.