Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Dimanche, 22 Octobre 2017

Tunisie: Le pôle judiciaire et financier se saisit de l'affaire impliquant l'homme d'affaires Mohamed Fekih et 12 fonctionnaires publics

Treize personnes impliquées dans une affaire de blanchiment d'argent, dont l'homme d'affaires Mohamed Fekih, un directeur régional du commerce et le directeur central d'une banque privée, ont été placées en garde à vue sur ordre du ministère public, apprend l'agence TAP mercredi de source informée auprès de la présidence du gouvernement.
La même source a ajouté que dans le cadre de la lutte contre la corruption, un autre réseau spécialisé dans la contrebande du prêt-à-porter a été démantelé par les services relevant de la direction des enquêtes douanières.
L'activité du réseau consiste en l'importation, au profit de plusieurs commerçants, de marchandises diverses dont la valeur est calculée à partir de son poids. A cela s'ajoute différentes commissions, pots-de-vin et autres virements bancaires suspects servant à faciliter l'octroi des autorisations et des documents relatifs au contrôle technique.
Selon la même source, le pôle judiciaire, économique et financier s'est saisi de l'affaire dont certains crimes sont passibles d'une peine de 20 ans de prison.
Voici la liste des chefs d'inculpations retenus à l'encontre des suspects :
- Blanchiment d'argent
- Trafic de devises
- Importation sans déclaration de marchandises prohibées
- Fausse déclaration sur la nature et la valeur ou l'origine des marchandises
- Importation de marchandises non conformes aux normes techniques
- Fausse déclaration dans la désignation du destinataire réel
Plus tôt dans la journée, le porte-parole du pôle judiciaire financier, Sofiène Selliti a confié à l'agence TAP que le ministère public a décidé de placer en garde à vue l’homme d’affaires, Mohamed Fekih et 12 cadres et fonctionnaires des différentes administrations publiques.
La garde à vue intervient sur fond d'investigations menées par la Direction des enquêtes douanières en rapport avec des infractions douanières et des crimes de change et de blanchiment d’argents, a-t-il précisé.
L’homme d’affaires Mohamed Fekih a été arrêté et assigné à résidence surveillée fin septembre dernier, conformément à la loi sur l’état d’urgence, rappelle-t-on.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Le CPP célèbre le centenaire de la Révolution d’Octobre en compagnie de Ould Kaddour (PDG de Sonatrach)

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Malika Rahal: "L'UDMA une contribution meconnue au mouvement national"

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie- Le budget du SILA a baissé d’environ 40% par rapport à 2016 (Hamidou Messaoudi)

La tendance baissière du budget alloué au SILA a commencé en 2016 quand celui-ci a été réduit de 50%.

Algérie-Le cadre réglementaire de la presse électronique relève des prérogatives de la ARPE (ministre)

Au sujet du blocage du site d’information TSA sur les réseaux d’Algérie Télécom et Mobilis, le ministre a nié que son département soit lié à ce blocage que la direction du journal assimile « acte de censure non assumé ».

Tunisie- Les taxes proposées par la LF 2018 risquent de pénaliser tout le secteur touristique (FTH)

La réactivation du timbre de 30 dinars à la sortie du territoire qui devra être payée par les ressortissants étrangers hors maghrébins, rapporterait plus à l’Etat que la taxe de 3 dinars sur la nuitée, selon le président de la FTH.