Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 22 Septembre 2017

Ould Abdel Aziz supervise la manifestation sur "l’histoire et évolution des moyens de paiements en Mauritanie"

Ould Abdel Aziz supervise la manifestation sur "l’histoire et évolution des moyens de paiements en Mauritanie"
Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a donné, mercredi au Musée national à Nouakchott, le coup d’envoi de la manifestation organisée par la Banque Centrale de Mauritanie(BCM) sous le thème « Histoire et évolution des moyens de paiements en Mauritanie».
Cette manifestation se compose d’un colloque dont les travaux ont démarré le matin au niveau de la chambre du commerce, de l’industrie et de l’agriculture (CCIAM) et d’une exposition muséale.
A son arrivée au Musée national, le Président de la République a été accueilli par le Gouverneur de la Banque centrale de Mauritanie, M. Abdel Aziz Ould Dahi, par le Gouverneur adjoint de la BCM et par plusieurs cadres de cette institution.
A son entrée, le Président de la République s’est arrêté quelques instants devant le premier bureau utilisé par Feu Me Moktar Ould Daddah, premier Président de la République islamique de Mauritanie, avant de visiter l’exposition portant sur l’histoire de la monnaie et des moyens de paiements depuis le troc jusqu’à nos jours.
Le Président de la République a suivi au cours de cette visite un aperçu sur l’histoire de la monnaie et des moyens de paiements dans le pays du temps du troc à nos jours en passant par le dinar almoravide et la création de l’Ouguiya.
Le Président de la République a visité également le pavillon des objets anciens et une exposition de photos retraçant l’histoire de l’Etat depuis l’indépendance le 28 novembre 1960.

AMI


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie-Droits de l'homme: Amnesty pointe deux lois contraires aux engagements du gouvernement

  Bien qu’elle se soit engagée devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève à respecter les droits humains, la Tunisie doit rapidement mettre en œuvre les réformes nécessaires à la réalisation des progrès dans ce domaine, a estimé jeudi l’Organisation ” Amnesty International “.

Pour le modèle algérien de croissance par l’État-acteur, le 5e mandat a déjà commencé

   La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan traque le nouveau modèle de croissance de Ahmed Ouyahia et ne trouve que l’ancien. En mode sinistre.

Tunisie - Le déficit budgétaire s'est aggravé: plus de 3 milliards de dinars à fin juillet 2017

   Le déficit budgétaire s’est aggravé, à fin juillet 2017, pour atteindre les 3,177 milliards de dinars (environ plus de 3% du PIB de la Tunisie), alors que la Loi des Finances 2017 (LF) table sur un déficit budgétaire, pour toute l’année, de 5,345 milliards de dinars (5,4% du PIB).