Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Vendredi, 22 Septembre 2017

Algérie: Trente-sept projets touristiques en cours de réalisation à travers la wilaya d’Adrar

Trente-sept (37) projets touristiques, retenus dans le cadre de l’investissement privé, sont en cours de réalisation à travers la wilaya d’Adrar, a-t-on appris mardi auprès de la Direction locale du tourisme et de l’artisanat (DTA).
Les chantiers de ces projets, qui font partie d’un total de 86 investissements touristiques avalisés par le secteur dans la wilaya d’Adrar, enregistrent actuellement un taux d’avancement "appréciable", a-t-on précisé.
Il s’agit de diverses structures d’accueil (village touristique, hôtels, camps de vacances et autres), dont la réception de cinq (5) d’entre elles est prévue avant la fin 2017, pour générer, une fois opérationnelles, plus de 480 postes d’emploi, a-t-on fait savoir.
Totalisant 2.865 lits, ces nouvelles structures touristiques vont contribuer à renforcer les capacités d’hébergement dans la wilaya d’Adrar et à prendre en charge les grands flux de touristes attendus, à partir de la prochaine saison du tourisme saharien, signale-t-on.
Le secteur du tourisme a été renforcé également par de nombreuses opérations, dont la construction et l’équipement de deux (2) nouvelles installations publiques, à savoir un Centre de l’artisanat traditionnel et des métiers à Tinerkouk (Nord d’Adrar) et une Maison de l’Artisanat traditionnel à Timimoune, la réalisation d’une étude technique relative à la création de cinq (5) zones d’expansion et sites touristiques (ZEST), en plus d’une monographie et d’une carte touristique pour la wilaya d’Adrar, selon la DTA.
Lors d’une récente visite d’inspection de certains projets relevant du secteur du tourisme, le chef de l’exécutif de la wilaya d’Adrar, Hammou Bekkouche, a mis en relief l’importance de préserver le cachet architectural local, dans la réalisation de ces structures, à l’instar d’un village touristique inscrit dans le cadre d’une coopération algéro-chinoise.
Le wali a insisté aussi sur la nécessité d’accélérer le rythme des travaux de construction, tout en accordant des facilités aux investisseurs, surtout en matière de procédures administratives pour concrétiser leurs projets susceptibles de booster la dynamique de développement dans cette wilaya de l’extrême Sud du pays.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

Mohamed Ali Deyahi: Pourquoi l'emploi des jeunes s'est dégrade en 2017 malgré tout les efforts...

Sondage

Ahmed Ouyahia est de retour à la tête du gouvernement dans un contexte de crise des finances publiques

Vidéos

Algérie - Les préjudices de la LFC 2009 d'Ouyahia équivalent les déficits de 2016 - Ferhat Aït Ali

A ne pas manquer

Prev Next

Tunisie-Droits de l'homme: Amnesty pointe deux lois contraires aux engagements du gouvernement

  Bien qu’elle se soit engagée devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève à respecter les droits humains, la Tunisie doit rapidement mettre en œuvre les réformes nécessaires à la réalisation des progrès dans ce domaine, a estimé jeudi l’Organisation ” Amnesty International “.

Pour le modèle algérien de croissance par l’État-acteur, le 5e mandat a déjà commencé

   La chronique hebdomadaire de El Kadi Ihsane sur El Watan traque le nouveau modèle de croissance de Ahmed Ouyahia et ne trouve que l’ancien. En mode sinistre.

Tunisie - Le déficit budgétaire s'est aggravé: plus de 3 milliards de dinars à fin juillet 2017

   Le déficit budgétaire s’est aggravé, à fin juillet 2017, pour atteindre les 3,177 milliards de dinars (environ plus de 3% du PIB de la Tunisie), alors que la Loi des Finances 2017 (LF) table sur un déficit budgétaire, pour toute l’année, de 5,345 milliards de dinars (5,4% du PIB).