Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Mercredi, 24 Janvier 2018

Algérie:Une coopérative apicole régionale sera créée à partir de septembre dans le village Ahrik (Tizi Ouzou)

Une coopérative apicole régionale sera créée à partir de septembre prochain dans le village Ahrik, commune de Bouzeguène, à 70 km au Sud-est de Tizi Ouzou, a-t-on appris du président du comité d’organisation de la fête de l’abeille et du miel ouverte mardi.
Ce projet, que le comité de village compte concrétiser en collaboration avec le mouvement associatif impliqué dans l’organisation de cette manifestation locale, a pour objectif de regrouper tous les apiculteurs de la région de Bouzeguène et ceux des localités de la wilaya de Tizi Ouzou, ce qui contribuera à la promotion de cette filière, a expliqué à l’APS Hadj Mourad en marge de la cérémonie d’ouverture de la 5ème édition de cet évènement annuel lancé en 2013.
Ahrik, connu depuis plusieurs années pour la production d’un miel de qualité au niveau du site appelé Tidouirin (rucher), compte aller encore plus loin dans ce créneau et lui donner un nouveau souffle à travers l’initiative "Une maison, une ruche", a-t-il affirmé.
Cette démarche consiste à doter tous les foyers du village d’une ruche d’abeille ou plus, dans la perspective d’impliquer l'ensemble des citoyens dans la relance de l’activité apicole et l’amélioration de la production de cette richesse qui constitue un atout de développement économique de la région, a-t-il estimé.
"D’ici à la 6ème édition de la fête du miel et de l’abeille, chaque maison du village sera dotée d’une ruche ou plus. Un travail que nous comptons entamer en septembre dans la perspective de redynamiser cette filière en impliquant tous les habitants dans la production du miel", a souligné Hadj Mourad.
A long terme, Ahrik, ce petit village des hautes montagnes de Kabylie dont le nom grandit grâce aux efforts de ses enfants, ambitionne de devenir un pôle économique et un carrefour incontournable du miel et de l’abeille pour tous les visiteurs de la wilaya de Tizi Ouzou et les adeptes de ce produit de grande valeur nutritionnelle et thérapeutique pour l’homme, a déclaré le président du comité d'organisation de cette fête.
Actuellement, plus de 250 ruches ont été comptabilisées au niveau de cette bourgade qui se réjouit, cette saison, d’une très bonne production de miel qui, malheureusement, ne s'est pas répercuté sur les prix de vente qui sont maintenus à 400 dinars le kilogramme pour la plupart des variétés, a-t-on constaté.
A l’occasion de cette 5ème édition de la fête du miel, une centaine de participants venus des wilayas de Tizi Ouzou, Boumerdès et Béjaïa et Tipasa ont été recensés par le comité d’organisation qui a évoqué une participation "record" ayant "dépassé toutes les prévisions".
Le public était également nombreux à affluer des quatre coins de la wilaya à ce village devenu en l’espace d’une fête, la capitale du miel avec toutes ses variétés et ses dérivés. La placette du village a été enrichie par des exposants d’autres filières artisanales comme le bijou, la poterie, le tissage, mais aussi par des écrivains qui ont étalé leurs ouvrages au profit des adeptes de la lecture publique.

APS


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



1 Commentaire

  • Voici un bel exemple de mobilisation de citoyens qui n'attendent pas tout de la puissance publique. C'est là un exemple à suivre. A noter que depuis plusieurs années, dans les villages, partout sur le territoire national, existent des élites rurales (employés, jeunes diplômés au chômage, retraités, ...) qui peuvent aider au développement agricole et rural. C'est là un atout considérable. Quant au projet de coopérative, c'est la clé de voûte de développement agricole.
    Djamel BELAID Ingénieur agronome.

    Rapporter Djamel BELAID mercredi 16 août 2017 10:44
  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

comment Bouteflika pousse déjà Ouyahia vers la porte & comment Tiguentourine a sonné la chute du DRS

Sondage

La reprise des privatisations a provoqué un conflit à la tète de l’Etat est ce que vous pensez que :

Vidéos

Docteur Ali Belkheiri: "Il y a des secteurs qui vont beaucoup recruter en A

A ne pas manquer

Prev Next

Algérie-LPA: De nouvelles mesures incitatives garanties aux promoteurs immobiliers

  Le ministre a instruit, par la même occasion, les commissions des wilayas de remplacer les promoteurs immobiliers se trouvant en difficulté de réalisation ou dont les chantiers se trouvent à l'arrêt.

La politique économique algérienne sera présentée par Messahel à Davos

Pour l’Algérie, il s’agit d’une visite «business» car la recherche de financements extérieurs est toujours d’actualité ainsi que le projet d’adhésion à l’OMC.

82% de la richesse mondiale détenus par 1% de la population (rapport Oxfam)

Pour les pays en développement, l'évasion fiscale entraîne chaque année un manque à gagner estimé à 100 milliards de dollars.