Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Jeudi, 19 Octobre 2017

Tunisie-Japon: Signature d’une convention pour la réalisation d'une centrale électrique à Radès

La STEG et la société japonaise Mitsubishi Hitachi Power Systems ont signé, lundi 19 juin 2017, une convention pour la réalisation d’une centrale électrique d’une capacité de 450 mégawatts à Radès.
L’installation de cette centrale servira à compléter la première centrale réalisée en 1980, et satisfaire la demande croissante en énergie dans le pays.
La nouvelle centrale sera installée dans les environs de la centrale déjà existante à Radès et entrera en exploitation, en deux étapes, en 2019 et 2020.
Le projet, dont le coût est estimé à 800 millions de dinars, est financé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Il permettra de créer 2.000 postes d’emploi durant la période des travaux, et 150 emplois fixes, une fois la centrale activée.
Etaient présents lors de la cérémonie de signature, la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Hela Cheikhrouhou, le directeur général de la STEG et des représentants de l’ambassade du Japon en Tunisie et de l’entreprise Mitsubishi Hitachi Power Systems.
Cheikhrouhou s’est, à cette occasion, félicitée du niveau atteint par la coopération tuniso-japonaise qui a permis la réalisation de plusieurs projets, considérant que l’actuel projet permettra de développer la production d’électricité tout en limitant l’utilisation des hydrocarbures.

TAP


Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire



  1. En ce moment
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Vidéos

« Une inflation à 4 chiffres n’est pas souhaitable mais n’est pas exclue », Ahmed Benbitour

Sondage

Le discours de Ahmed Ouyahia sur les déficits publics a provoqué une chute du dinar sur le marché parallèle de la devise. Est ce que vous avez l'intention de

Vidéos

Sonatrach a du retard à rattraper-Mourad Preure

A ne pas manquer

Prev Next

Pour la Grande mosquée d’Alger, le plus grand tapis du monde et une dérogation spéciale

  C’est la ville iranienne de  Neyshabur qui a approché le ministère des Affaires religieuses pour proposer le tapis.

« L’Etat algérien va se désengager de la sphère économique dans 10 ans », selon Ouyahia

Concernant les restrictions aux importations, M. Ouyahia a dit que les partenaires économiques de l’Algérie n’y voient pas d’inconvénients.

Algérie :PLF 2018, l’Etat veut engranger 70 milliards DA en augmentant l’impôt sur les dividendes de 10 % à 15 %

 Le gouvernement évoque le principe d’égalité devant l’impôt entre nationaux et étrangers pour justifier son alignement.